Riz : comment bien doser les quantités afin d’éviter le gaspillage

Le riz fait partie des céréales les plus consommées sur la planète. Mais quelle quantité prévoir pour une personne ?

Riz : comment bien doser les quantités afin d’éviter le gaspillage – Source : Istock

Dans de nombreux pays, on trouve des humains qui pratiquent la riziculture. En Asie, le riz fait d’ailleurs partie des éléments incontournables, dans de nombreuses recettes. Ainsi, les Japonais l’utilisent pour réaliser des sushis ou encore des onigri. En Inde, on le sert avec des épices.  Et en Chine, il figure également parmi les ingrédients essentiels dans de nombreuses préparations. Cette céréale existe dans différentes variétés. Mais une question revient très souvent à son propos. Comment doser le riz ? Voici une astuce pour éviter d’en avoir trop ou pas assez, lorsque vous cuisinez.

Quelle quantité prévoir pour du riz en accompagnement ?

D’après de nombreux nutritionnistes, l’assiette idéale doit réunir 3 éléments :

  • Une moitié de légumes.
  • Un quart de glucides (céréales, pâtes…)
  • Un quart de protéines (animales ou végétales)

Or, avec son index glycémique très bas, et son goût délicieux, le riz constitue une super option en accompagnement. Dans cas, il faut en prévoir suffisamment pour remplir 25 % de votre assiette. Sachant que cette céréale gonfle avec la cuisson, on a souvent du mal à évaluer la quantité nécessaire pour préparer un plat rassasiant.

D’après les experts en nutrition, il faut prévoir environ 70 g de riz cru par personne. Pour un dosage précis, le plus simple reste d’utiliser une balance. Néanmoins, il existe une autre méthode bien plus simple. Pour ce faire, il suffit de vous munir d’un verre à moutarde. Et de le remplir à mi-hauteur. Cette quantité suffit pour une personne. Aussi, si vous cuisinez pour 2 personnes, vous pouvez le remplir à ras bord.

Tenez compte du plat que préparez

Ce poids de riz correspond à un simple accompagnement. Néanmoins, dans certains plats comme la paella ou la salade de riz, la recette contient beaucoup d’autres ingrédients. Dans cas, baissez la dose à 30 g. Au contraire, si vous souhaitez vous lancer dans une spécialité ou le riz occupe une place centrale (à l’image du riz cantonais), vous pouvez compter 80 g par personne.

Ensuite, si malgré tous ces conseils, vous vous retrouvez avec trop de riz cuit, pas de panique. Il existe des astuces simples pour ne pas le gaspiller. Mélangé à des œufs battus, il peut donner une recette d’omelette très originale. Cette céréale peut aussi faire des miracles en galettes ou en gratin.

Mais une autre méthode très judicieuse a récemment rencontré un franc succès sur la toile. Le concept ? Utiliser le surplus de riz cuit pour préparer une délicieuse pâte à tarte croustillante. Ainsi, vous n’avez qu’à y ajouter du fromagé râpé ou du parmesan, avec des blancs d’œufs et les épices de votre choix. Précuisez le fond de tarte environ 20 minutes à 180 degrés. Bravo, il faut rester plus qu’à déposer la garniture dessus !

Enfin, voici un dernier conseil si vous voulez obtenir du riz qui ne colle pas et qui se conserve bien. Pensez à le rincer (le plus longuement possible) avant de la cuire. Cela permettra d’éliminer l’amidon présent sur les grains. Or c’est l’amidon qui rend cette céréale collante après la cuisson. Un simple passage sou un filet d’eau froide fera l’affaire.

Source : Ça m’intéresse

 

 

 

Accueil / Actualités / Riz : comment bien doser les quantités afin d’éviter le gaspillage