Michel Galabru : sa fille en larmes en évoquant l’acteur dans Vivement Dimanche

Emmanuelle Galabru est passé dans « Vivement Dimanche ». C’est l’occasion pour elle de parler de son père, Michel Galabru, acteur légendaire.

Michel Galabru : sa fille en larmes en évoquant l’acteur dans Vivement Dimanche – Source : Capture France 3

Michel Galabru est un personnage emblématique du cinéma français. Binôme de Louis de Funès dans Les Gendarmes, l’acteur a eu une longue carrière en filmographie. Le comédien figure dans de nombreux films et fait partie des acteurs préférés en France. Il s’est éteint le 4 janvier 2016, le jour de l’anniversaire de son épouse. Il était un comédien talentueux, mais il était aussi un mari et père aimant. Ce dimanche 22 janvier, sur le canapé rouge de Vivement Dimanche, sa fille Emmanuelle Galabru a évoqué son souvenir. Un moment fort en émotions.

La générosité sans pareille de Michel Galabru

Ce dimanche 22 janvier, Michel Drucker a invité Emmanuelle Galabru, la fille de Michel Galabru dans « Vivement Dimanche ». Très émue, celle-ci était au bord des larmes au moment de parler de son père, 7 ans après son décès.

« Ça y est, ça commence. Si on ne parle plus des gens, c’est comme ça qu’ils disparaissent vraiment, » dit-elle, reconnaissante de l’invitation du présentateur.

La femme de 46 ans avait beaucoup de considération pour ce grand homme.

« Mon père était plus que humble même trop parce qu’il se considérait comme un acteur de second ordre. Il n’avait pas du tout conscience d’être aussi aimé et aimé à juste titre parce que c’était un homme plein d’amour donc je pense que l’amour qui transparaissait de lui, les gens le recevaient et le lui rendaient comme ça, » a-t-elle affirmé.

L’acteur a joué de grands rôles. Mais ce dernier n’était pas très riche. Pourtant, cela ne l’a jamais empêché d’être généreux.

« C’était une poche percée. On pouvait le suivre à la trace, mais c’est sa générosité. Pour lui, l’argent n’avait pas de valeur, » a-t-elle poursuivi.

C’était une qualité très noble. En revanche, beaucoup profitaient de cela.

« Il se faisait beaucoup escroquer. Moi, je disais toujours qu’il aimait beaucoup les animaux de compagnie, mais encore plus les escrocs de compagnie, » a raconté la fille de Michel Galabru, à son sujet.

Malgré tout, il n’avait même pas de ressentiments envers ces derniers. Leur culot le fascinait.

Un moment émouvant en compagnie de la fille de Michel Galabru

Emmanuel Galabru a raconté des anecdotes très tendres au sujet de son père. De toute évidence, l’actrice a toujours été très fière de son papa. Elle ne s’était pas beaucoup rendue aux tournages de son père. Toutefois, elle se souvient d’un lointain souvenir qui l’a marqué dans sa jeunesse.

Elle a notamment évoqué le tournage de l’Été meurtrier lorsqu’elle a rencontré pour la première fois Isabelle Adjani. Elle a avoué que c’est cette grande dame qui lui a donné envie de devenir actrice.

Michel Galabru était contre cette idée, mais sa fille s’est tout de même entêtée.

« Et puis un moment il y a ma fille aussi, toute petite, qui dit qu’elle veut être comédienne et il a répondu ‘oh ça y est, on est encore dans la merde’. Donc, non, ça ne lui a pas fait plaisir, » raconte-t-elle après un petit rire.

Cette petite histoire a eu le don d’égayer le plateau de « Vivement Dimanche ». Puis l’ambiance était redevenue un peu plus nostalgique au moment où Michel Drucker a lancé un vieux cliché.

L’écran était en train d’afficher une photographie d’enfance d’Emmanuelle Galabru. L’image était prise au moment où elle jouait dans le boulevard de Marc Camoletti Boeing Boeing. Ses parents étaient présents à ses côtés pour regarder leur petite fille à l’œuvre.

C’était beaucoup trop d’émotions pour Emmanuelle Galabru. Un mélange d’affection et de chagrin d’orphelin qui transparaît encore à travers ses yeux embués de larmes.

« Ah, ils me manquent tous les deux », dit-elle.

« Je suis comme un con tout seul, je vais y aller aussi »

Michel Galabru a joué dans des pièces très célèbres comme Le gendarme de Saint-Tropez, La cage aux folies et Papy fait de la résistance. Dans On purge bébé et Les Rustres, il joue même dans la même pièce que sa fille, Emmanuelle Galabru.

Le comédien est tombé sous le charme de Claude Etevenon, avec qui il s’est marié dans les années 1990.

« Ils étaient de deux mondes totalement différents, quand ils se sont rencontré ma mère était avocate (…) Ça a été une grande histoire au point que c’est vrai, voilà, ma mère est partie le 21 juillet 2015, et mon père a dit, quand elle est partie : ‘Vous pouvez pas comprendre comment j’aimais cette femme, maintenant que je suis comme un con tout seul, je vais y aller aussi’. J’ai dit ‘Euh, non…’ », se remémore encore Emmanuelle Galabru.

Sur le canapé rouge des confidences de « Vivement Dimanche », elle a évoqué ce jour où son père est décédé 6 mois après cette fameuse discussion. Ce dernier allait enfin rejoindre l’amour de sa vie à l’âge de 93 ans :

« Et le 4 janvier, c’est l’anniversaire de ma mère et il est parti ce jour-là. C’est comme ça que j’ai pu présenter de façon poétique à ma fille le départ de son grand-père, de son Papillon –c’est comme ça qu’elle l’appelait– en lui disant : ‘Papillon a fait un très joli cadeau d’anniversaire à mamie, il est allé la rejoindre au ciel pour lui souhaiter son anniversaire.’»

Source : Telestar

Accueil / Actualités / Michel Galabru : sa fille en larmes en évoquant l’acteur dans Vivement Dimanche