Affaire Jubillar : ces effroyables punitions que Cédric infligeait à son fils et aux autres enfants !

Pour faire avancer l’enquête, ils cherchent à comprendre qui est Cédric, et ce n'est pas beau à entendre.

Source : Capture Instagram

Pour que l’affaire Jubillar puisse avancer, les enquêteurs doivent mieux comprendre les tenants et aboutissants des faits. Et pour cela, connaître le mari de la victime semble une clé. C’est donc dans ce but que les proches du couple ont tous été interrogés, et ce qu’ils racontent de Cédric, n’est pas plaisant à entendre. On vous explique tout ici. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TF1 INFO (@tf1info)

Affaire Jubillar, le profil de Cédric

Un très long article est paru sur Libération concernant l’affaire Jubillar. Dans celui-ci, il semble dépeint le profil de Cédric Jubillar. Cela signifie sa façon d’être, de penser, d’agir, du moins ce que les gens savent et pensent de lui. Mais après de bien longs témoignages, et d’études approfondies des procès-verbaux et les expertises psychiatriques, le portrait de Cédric n’est pas flatteur. C’est donc le journaliste Guillaume Gendron qui décide d’aller au cœur de l’enquête dans un dossier encore très chaud qui reste un mystère à ce jour. 

L’affaire Jubillar est telle que depuis décembre d’il y a deux ans, Delphine Jubillar a disparu. La jeune femme de 33 ans est mère de deux jeunes enfants et depuis cette date, elle n’a donné aucun signe de vie, aucune trace. Bien sûr, la dernière personne qui l’a vu est donc son mari, Cédric. Mais à ce moment, le couple était justement en pleine procédure de divorce. Cela fait donc de lui un suspect de choix, voire même le plus important. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bababam (@bababam_audio_emotions)

Le profil de Cédric

Cédric est donc un personnage clé dans l’affaire Jubillar. Il ne se semblait pas très apprécié de son entourage. Il a eu une enfance assez difficile qui n’excuse pas aux yeux de ses proches sa personnalité. En effet, l’homme n’était pas celui pour qui on décrochait la lune. Il s’était installé avec Delphine à Cagnac-les-Mines, et là-bas, il était loin d’être aimé des voisins. En effet, il avait même mauvaise réputation. 

Mais la façon dont ses voisins le décrivent est un élément important dans l’affaire Jubillar. En effet, certains d’entre eux dénoncent ses actions problématiques, surtout envers les enfants. En effet, son fils Louis de 7 ans désormais en a vu des vertes et des pas mûres. C’est une amie de la disparue qui témoigne des punitions que Cédric aimait infliger aux enfants. Elle déclare alors “les punitions qu‘il infligeait non seulement à son fils, mais aussi aux gamins des autres, comme ce jour où des gosses du quartier qui s’embrouillaient pour un vélo ont fini à genoux, mains derrière la nuque, au bord du chemin”, d’après l’article de Libération. 

La méchanceté innocentée

Cédric Jubillar a des raisons d’être le suspect numéro 1 dans l’affaire Jubillar. Au-delà d’être le mari de qui la victime divorçait, sa personne est problématique. En effet, l’homme est un gros provocateur et il prend un malin plaisir à jouer des autres. Et donc cela la conduit à dépasser largement les bornes surtout avec les enfants. Il traite même sa petite fille Elyah ‘de handicapée” devant toute la famille.

En plus de jouer et de provoquer, Cédric Jubillar est un bourreau. Il aime humilier et rabaisser qu’importe l’âge de la personne. Ainsi, avec ce genre de comportement et de personnalité, la justice ne compte pas l’enlever de sa liste des suspects de l’affaire Jubillar. Alors que le cimetière dont il a parlé à des amis de Delphine est passé au peigne fin, cet homme reste innocent tant qu’on ne peut prouver le contraire.  

Accueil / Actualités / Affaire Jubillar : ces effroyables punitions que Cédric infligeait à son fils et aux autres enfants !