Alerte info : cette arnaque à la vignette Crit’Air peut vous coûter très cher !

Alors que l'inflation fait rare, la crises rend les escrocs très créatifs. Aussi, une nouvelle arnaque s'appuie sur les vignettes Crit'Air.

Source : Istock

Certaines personnes ont un talent particulier pour duper leur prochain. Ainsi, plus aucun secteur ne semble épargné par les pratiques douteuses. Escroqueries au terminal de paiement, cambriolages planifiés d’avance… nous ne devons jamais baisser notre garde. Même en ligne ou au téléphone, une arnaque peut toujours arriver. Cette semaine, nos confrères de Capital dénoncent un nouveau piège

La vignette Crit’Air au cœur d’une nouvelle arnaque par SMS

Les automobilistes connaissent bien ce système. En effet, selon le modèle de véhicule et le carburant utilisé, une vignette Crit’Air peut devenir obligatoire. Surtout dans certaines zones. Malheureusement, une nouvelle arnaque vient d’apparaître dans ce domaine.

Ainsi, dans certains endroits, les collectivités souhaitent préserver la qualité de l’air. Alors, elles ont mis en place des zones à faible émission de mobilité (ZFE-m). Pour circuler, il faut ainsi afficher une vignette. Il en existe 6 catégories : 1,2,3,4,5 et véhicules 100 % électriques. Cette arnaque vise donc les conducteurs.

D’après un journaliste employé par Capital, des SMS frauduleux s’appuient sur ce dispositif. Ainsi, cette arnaque consiste en un message, invitant à remplir un formulaire en ligne.
« CRIT’AIR : Nos agents ont constaté que vous n’étiez pas muni de la vignette réglementaire, veuillez la récupérer en remplissant le formulaire ci-dessous. »

 

Bien sûr, si vous recevez ce SMS, méfiez-vous ! Car il ne s’agit pas d’une campagne des autorités, mais bien d’une arnaque visant à voler vos données personnelles.
Et les escrocs n’ont pas les choses à moitié ! Ainsi, lorsqu’on clique sur le lien contenu dans le SMS, une page s’ouvre. Elle paraît identique à celle mise en place par l’État. Mise en page, logo : cette arnaque peut très bien tromper les internautes.

Pourtant, en restant attentif, on peut déceler une anomalie. En effet, l’URL de la page frauduleuse affiche « certificats-critairs.com ». Cependant, la vraie adresse diffère de celle de l’arnaque. Aussi, si vous souhaitez avoir des informations fiables sur cette fameuse vignette, rendez-vous sur certificat-air.gouv.fr.

Les smartphones deviennent le nouveau terrain de jeu des escrocs

De nombreuses escroqueries existent depuis des décennies. Mais avec l’utilisation des SMS, Mails et réseaux sociaux, le business de l’arnaque se renouvelle. Le plus souvent, les malfaiteurs appâtent leur victime en les contactant. Ils leur proposent des gains ou prétendent représenter une administration.

Ces derniers temps, plusieurs pièges comme l’arnaque à la carte vitale ou la méthode du faux conseiller bancaire ont fait leur apparition. Aussi, lorsque vous recevez un courriel ou un texto, vous devez rester sur vos gardes !

Quelle que soit la promesse qui vous est faite, ne tombez pas dans le panneau. Aussi, ne donnez pas vos données sur la Toile. Sur les réseaux sociaux, éviter aussi de relayer n’importe quel post. En effet, une arnaque concernant un faux concours Decathlon a fait de nombreuses victimes sur Facebook.

Enfin, gardez en tête que les seules connexions sécurisées impliquent une adresse URL, débutant en « https ». De plus, une demande d’informations sensibles révèle souvent une arnaque. Les entreprises sérieuses et les administrations ne vous feront jamais remplir des formulaires non sécurisés en ligne. Alors ne faites confiance à personne !

 

Accueil / Actualités / Alerte info : cette arnaque à la vignette Crit’Air peut vous coûter très cher !