Beau temps et pollution : Les allergiques aux pollens sentent déjà la différence

Par Emilie, le 23 Février 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Avec des températures dignes d'un printemps, la végétation s'éveille et les pollens font leur retour dans l'atmosphère. Selon les prévisions publiées ce vendredi 22 février 2019 par le Réseau national de surveillance aérobiologique, le risque allergique sera très élevé sur tout l'arc méditerranéen dans les prochains jours, principalement du fait des pollens de cyprès et des pollens de frênes.

Entre 20 et 30% des Français seraient concernés par ces allergies qui provoquent rhinites, éternuements, démangeaisons, yeux rouges ou encore crises d'asthme. En France, c'est le sud du pays qui est le plus touché pour l'instant par la propagation de pollens. 11 départements du Sud-Est ont été placés en vigilance rouge pour 'risque allergique très élevé' par le RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique).

En Nouvelle Aquitaine, la vigilance orange, synonyme de risque élevé, concerne six départements : la Gironde, le Lot-et-Garonne, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, la Corrèze et la Haute-Vienne.

L'organisme alerte également sur le niveau de pollution atmosphérique, qui peut exacerber les symptômes d'allergie aux pollens en fragilisant notamment les voies respiratoires. Les allergiques doivent impérativement suivre leur traitement ou consulter leur médecin en cas de symptômes.

Voici quelques astuces pour faire face aux pollens :

Un article signé Emilie


Écrit quelques articles sur Terre pour foozine avant de partir en écrire sur Mars pour Elon Musk..