CAF : Votre enfant quitte votre foyer ? Voici quel est l’impact sur vos aides et droits

Dès lors que votre enfant décide de quitter le foyer, pour faire des études supérieures ou pour travailler, les droits et les aides sont soumis à des changements pour les parents allocataires de la CAF.

Source : CAF

Ca y est, votre enfant quitte le nid ! Concrètement, quel est l’impact sur vos aides et droits à la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ?

La CAF, notre amie ou ennemie pour la vie ?

Le début du mois de juin, et ce jusqu’au 15 juillet, est une période essentielle pour nos futurs bacheliers. Les yeux constamment rivés sur l’interface anxiogène de Parcoursup, ils attendent « le verdict » des affectations. Parcoursup est une plateforme informatique destinée à recueillir les pré-inscriptions en des futurs étudiants de l’enseignement supérieur français. Mais ce n’est pas le seul tourments des familles nombreuses. A l’instar de celle qui tire la sonnette d’alarme en Angleterre, ils sont beaucoup à env*er le système à la française.

Si cette attente est importante pour nos enfants, elle n’en est pas moins importante pour leurs parents. Le départ du foyer de leur enfant entraîne souvent un changement pour les allocataires de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Afin de vous aider à y voir plus clair, on vous explique tout ce qui est en place et ce qui risque de changer ! L’équipe de Foozine s’est penchée sur la question et a des révélations à vous faire !

Les enfants et la CAF, une grande histoire d’amour

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Déclic Brioude (@declic.brioude)


Tant qu’un enfant est à charge de ses parents, ces derniers perçoivent des aides clairement répertoriées sur le site de la CAF . De l’Aide Personnalisée au Logement (APL) en passant par le le Complément familial, on ne vous les donne que si vous avez vos enfants à charge en permanence. Par ce terme, l’organisme entend que « vous devez subvenir à ses besoins en matière de nourriture, de logement, d’habillement, et d’éducation ». En revanche, attention, il y a une limite d’âge puisqu’il doit avoir moins de 20 ans. Dans certains cas, vous pouvez attendre l’année d’après !

Dans quel cas la CAF maintient les droits aux parents ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sarah | FRANZUCAS (@franzucas)

La CAF, sur son site, est très claire sur les conditions d’acceptation. Lorsque l’enfant quitte le foyer, il existe quelques exceptions pour conserver les aides. Tout d’abord, il suffit qu’il reste à la charge ne devient pas lui-même allocataire. Ensuite, il part moins de 3 mois à l’étranger. Dans le cas de plus de 90 jours en dehors du sol français pour ses études, il faut la preuve d’une stage de formation professionnelle. Quelque fois, cela dépend de son état de santé. S’il ne peut pas recevoir de soins ailleurs que sur l’Hexagone, par exemple.

Que se passe-t-il si votre enfant devient allocataire ou part à l’étranger ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Fairy Tales (@vnd_fairy_tales)


Votre enfant ne sera plus considéré comme étant à votre charge et la CAF ne vous versera plus d’aide dans les cas suivants. Dans un premier temps, s’il décide de devenir allocataire. Ensuite, s’il plaque tout et choisit de partir plus de 3 mois à l’étranger. Enfin, s’il travaille et sa rémunération excède 952,74 euros par mois. Le changement pour les parents allocataires prend effet dès le premier jour de changement de situation de l’enfant.

Et qu’en est-il spécifiquement de la prime d’activité et du RSA ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par WIZBII Money (@wizbiimoney)

La prime d’activité est une prestation sociale relative au dialogue social et à l’emploi. Issue de la fusion du Revenu de Solidarité Active (RSA) et de la Prime pour l’Emploi (PPE) elle vise à soutenir les travailleurs les plus modestes. Sachez que c’est l’alliance de la CAF et la Mutualité sociale agricole (MSA) qui s’en charge.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lapausedroit_ (@lapausedroit_)

Si votre enfant bénéficie du Revenu de Solidarité Active (RSA) jeunes, il est toujours considéré comme étant à votre charge pour vos prestations. Mais attention, si vous êtes vous-même bénéficiaire du RSA ou de la Prime d’activité », l’aide n’est pas applicable aux deux.

Pour quelle solution devez-vous opter ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par KELCAP (@kelcap71)

Avant de faire une demande de prestation voire de déclarer un quelconque changement de situation, la CAF est là pour vous aider. L’organisme a mis au point un système de simulation qui vous aidera à opter pour les bonnes solutions.  Lorsque vous aurez statué pour la décision la plus avantageuse pour tous, souvenez-vous quoi qu’il en soit que tout changement dans votre foyer, départ ou retour de votre enfant inclus, doit être signalé.

Accueil / Actualités / CAF : Votre enfant quitte votre foyer ? Voici quel est l’impact sur vos aides et droits