Carburant : Rouler à l’huile de friture permettra d’économiser entre 10 et 15 euros par plein, un vrai bonheur !

Transformer l'huile en carburant biodiesel pour alimenter sa voiture et faire des économies ? Ce sera bientôt possible !

Source : IStock

L’huile de friture peut être une ressource précieuse pour le secteur des transports. Il existe plusieurs procédés pour transformer l’huile usée en carburant biodiesel , certains procédés sont extrêmement performants et respectueux de l’environnement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nandy cuisine (@nandycuisine)

Une alternative intelligente pour économiser sur le carburant diesel en utilisant de l’huile de cuisson, les députés viennent d’autoriser son utilisation.

Le carburant dans les baraques à frites

Le carburant, avec son prix très élevé, représente l’un des problèmes les plus épineux du moment, en particulier pour ceux qui utilisent la voiture pour travailler.

Avez-vous pensé à rouler à l’huile de friture ?

Après avoir collecté l’huile usagée auprès des restaurants ou d’autres utilisateurs l’huile subit un premier processus de filtrage : elle est raffinée afin d’éliminer les éventuels résidus d’eau et / ou de nourriture.

Il existe de nombreuses méthodes pour raffiner l’huile usagée, la moins chère consiste à chauffer l’huile et à lui appliquer une décharge électrique. Pour ce faire, on plonge une bobine électrique dans l’huile, la décharge appliquée au milieu liquide fait remonter à la surface tous les résidus organiques dérivés de la friture. La décharge électrique facilite la procédure de filtrage mécanique. Le processus de raffinage dure quelques heures.

Après la phase de filtrage, l’huile est prête à être utilisée dans les réservoirs automobiles, sans subir d’autres transformations.

Comme à la station essence

De la science fiction ? Pas du tout ! Samuel Heughebaert, interviewé par TF1 en est le parfait exemple ! Ce dernier donne une seconde vie à cette huile usagée. Garagiste dans le Pas-de-Calais, Samuel la filtre, puis la mélange à du diesel pour en faire son carburant. « Je branche ma pompe et puis c’est parti, comme à la station essence, sauf que je suis chez moi. » explique-t-il dans un reportage du JT de 13H sur TF1.

Mais ce procédé, déjà autorisé dans plusieurs pays européens, n’est pas encore légal en France. Tous ceux qui, jusque là, faisaient comme Samuel risquaient même une amende.

Les choses sont en train de bouger. Rouler à l’huile de friture usagée est sur le point de devenir légal en France. En effet, dans le cadre de l’examen du projet de loi sur le pouvoir d’achat, les députés ont approuvé, dans la nuit de jeudi 21 à vendredi 22 juillet, l’utilisation d’huile alimentaire usagée comme carburant. Le texte découle d’un amendement du  député Europe Ecologie Les Verts (EELV), Julien Bayou. Ce projet avait reçu un avis favorable du gouvernement. « C’est illégal en France mais très répandu en Europe et dans nos régions mais de manière clandestine », a déclaré Julien Bayou dans l’Hémicycle.

Quelles sont les conditions ?

Mais prudence ! L’utilisation de l’huile de friture ne peut pas se faire dans n’importe quelles conditions.

L’amendement autorise l’usage d’huile alimentaire usagée valorisée, « les huiles produites à partir de ou issues des résidus de matières grasses d’origine végétale ou animale utilisées pour l’alimentation humaine, en industrie agroalimentaire, en restauration collective ou commerciale. », dit le texte. Elles pourront être utilisées « pures ou en mélange. », précise le texte.

Il est conseillé de ne pas dépasser 30% d’huile dans le mélange. Au démarrage, aucun changement, hormis une légère odeur de gasoil. Sur la route, « la conduite reste la même, elle a toujours la même puissance. Donc, elle reste toujours aussi souple. », explique Samuel dans le reportage. Autre avantage selon le garagiste : « On va tous à l’économie maintenant. Donc là, on gagne au niveau du plein et même si ce n’est que 10-15 euros. C’est déjà ça quand on voit le prix du carburant« .

En effet, une fois qu’on l’a décantée et filtrée, l’huile de friture peut s’utiliser en mélange « jusqu’à 30 % dans les moteurs diesel de conception ancienne et jusqu’à 100 % moyennant certaines adaptations », précise l’amendement.

Plus précisément, seuls les véhicules diesel mis en service avant 2000 sont concernés. « Aujourd’hui, avec les véhicules modernes, l’huile uniquement décantée et filtrée ne fonctionne plus. Elle va simplement être efficace sur les modèles d’anciennes générations ou sur du matériel agricole par exemple. », explique Gregory Gendre, fondateur et coordinateur de l’association Roule ma frite 17, dans La Dépêche

Mais attention, l’huile de friture, même filtrée, n’est compatible qu’avec seulement certains modèles de voiture : « Les anciens véhicules diesel. Donc je dirais (les modèles) avant 1995, où il n’y a pas d’électronique, donc ça peut fonctionner. », précise Samuel.

Quant au bénéfice économique, « Un litre d’huile de friture, bien recyclé, bien filtré, est beaucoup moins cher qu’un litre de carburant à la pompe, qui dépasse actuellement les 2 euros par litre » a déclaré le député Julien Bayou, lors de son allocution dans l’hémicycle.

Pour l’heure rouler à l’huile de friture reste une infraction et tout cela reste à expérimenter et a prouver.

Accueil / Actualités / Carburant : Rouler à l’huile de friture permettra d’économiser entre 10 et 15 euros par plein, un vrai bonheur !