Ce jeune homme se retrouve avec des poumons 'de 70 ans' à cause de la vapote

Par Foozine, le 14 Septembre 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Adam Hergenreder, un Américain de 18 ans, vapotait depuis un an et demi lorsqu'il a dû être hospitalisé. Comme de plus en plus de vapoteurs aux Etats-Unis, il a souffert d'une mystérieuse maladie pulmonaire, ses poumons ressemblaient à ceux d'une personne de 70 ans.

'C'est effrayant de penser que ce petit appareil pouvait faire ça à mes poumons' a t-il déclaré lorsque les médecins lui ont annoncé que ses poumons étaient en piteux état.

1568449162-4.jpg

Le jeune homme n'est pas sûr de pouvoir retrouver 100% de ses facultés. 'J'étais auparavant un lutteur universitaire et il se peut que je ne sois plus jamais capable de lutter car c'est un sport très physique et que mes poumons ne pourront peut-être pas supporter cet effort. C'est triste' déplore Adam.

1568449162-5.jpg

En commençant à vapoter, il ne pensait vraiment pas que cela était dangereux pour sa santé. 'J'ai commencé à vapoter pour m'intégrer, parce que tout le monde le faisait' confie t-il.

1568449162-3.jpg

Il utilisait les produits de la marque Juul, qui a été pointée du doigt. Il est ensuite passé aux produits contenant du THC, la principale molécule active du cannabis. Il a alors commencé à ressentir des frissons, puis à vomir. Les vomissements ne s'arrêtant pas malgré les médicaments, un scanner puis une radio ont été réalisés. Et c'est à ce moment que les médecins ont constaté l'état de détérioration des poumons d'Adam.

1568449162-2.jpg

'Si sa mère ne l'avait pas amené à l'hôpital au cours des deux ou trois prochains jours, sa respiration aurait pu se détériorer à un point tel qu'il aurait pu mourir s'il n'avait pas consulté un médecin' a déclaré le docteur Stephen Amesbury.

1568449162-1.jpg

Sa convalescence n'est pas encore terminée mais Adam va de mieux en mieux chaque jour. Son but est maintenant de mettre en garde les jeunes contre le vapotage : 'Je ne veux voir personne dans ma situation. Je ne veux voir personne à l'hôpital aussi longtemps que je l'ai été' confie t-il.