Ce zoo français se chauffe grâce aux déjections des animaux

Par Foozine, le 12 Mars 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Les animaux du parc zoologique de Thoiry dans les Yvelines, supportent mal le froid parisien, c'est pourquoi la nuit, ils dorment dans des abris chauffés. Mais la note annuelle de chauffage du parc est plutôt salée... En effet, elle s'élève à 200 000 euros. La directrice, Colomba de La Panouse a cherché à faire baisser la facture.

Grâce à une nouvelle unité de méthanisation des déchets organiques, le zoo peut maintenant créer son propre chauffage à partir des déjections des animaux. Et le plus grand fournisseur du zoo en déchets organiques est Benjamin, un éléphant de 5 tonnes, qui peut en produire jusqu'à 400 ou 500 kilogrammes par jour. Il est suivi de près par les deux rhinocéros.

zoo déjections chauffage

Ainsi, avec une production d'environ 600 tonnes de fumier par an, le zoo de Thoiry a amplement de matières premières pour alimenter la nouvelle usine de méthanisation, Thoiry bioénergie, mise en service depuis le 22 septembre 2018. Ce fumier sert de combustible et permet de chauffer les 80 bâtiments du zoo mais aussi l'équivalent de 8 000 foyers autour du parc.