Cet été, la France pourrait être en pénurie de rosé !

Par Foozine, le 21 Mai 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Véritable vin à la française, le rosé a connu une petite récolte en 2017, l'offre est donc limitée, la demande quant à elle, est toujours plus élevée. Victime de son succès, le rosé pourrait venir à manquer cet été, les conséquences se limitent pour l'instant à une hausse de prix.

La France est le plus grand producteur de ce vin au monde, mais il est aussi celui qui en consomme le plus (une vingtaine par an et par personne en moyenne).
Cet été, la France pourrait être en pénurie de rosé !
La récolte 2017 a été historiquement faible, en baisse de 12% par rapport à l'année précédente.
Cet été, la France pourrait être en pénurie de rosé !
Pour l'instant, les conséquences se limitent à une hausse de prix, il faut compter 4,44 euros en moyenne pour une bouteille.
Cet été, la France pourrait être en pénurie de rosé !
Et malgré ses 24 millions d'hectolitres, le nectar, qui devient de plus en plus chic, pourrait bien se faire plus rare que l'été dernier.
Cet été, la France pourrait être en pénurie de rosé !