Cette maman prélevait un demi-litre de sang par semaine à son fils pendant 5 ans, elle est désormais derrière les barreaux

Par Emilie, le 08 Février 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Au Danemark, une mère de famille, infirmière de profession a écopé de quatre ans de prison pour avoir prélevé du sang à son fils pendant 5 ans, mettant sa santé en danger.

La femme âgée de 36 ans avait commencé les prises de sang lorsque son fils était encore nourrisson et n'avait que 11 mois : 'Ce n'est pas une décision que j'ai prise consciemment. Je ne sais pas quand j'ai commencé à faire ce que je n'avais pas le droit de faire. C'est arrivé progressivement. Je faisais couler le sang dans les toilettes et mettais les seringues à la poubelle' a t-elle expliqué au tribunal.

sang de son fils

Elle a été arrêtée en septembre 2017 avec dans son sac à main, une poche de sang de son fils. Et depuis, l'infirmière n'est plus autorisée à exercer sa profession. Sur les réseaux sociaux, elle se faisait passer pour une mère célibataire se battant pour son fils malade.

Les experts psychiatres estiment qu'elle souffre d'un syndrome de Münchhausen par procuration, une affection rare qui touche principalement les mères. Cette maladie se caractérise par le fait de provoquer volontairement des blessures afin d'attirer l'attention sur ses propres souffrances.

L'enfant qui a aujourd'hui sept ans, vit désormais chez son père. Celui-ci avait eu une maladie intestinale peu après sa naissance mais les médecins ne parvenaient pas à expliquer pourquoi il avait si peu de sang. Durant ces cinq années, il a dû être transfusé environ 110 fois.

Un article signé Emilie


Écrit quelques articles sur Terre pour foozine avant de partir en écrire sur Mars pour Elon Musk..