Cette maman qui se battait contre le cancer a repoussé sa chimio pour mettre au monde son 'bébé miracle'

Par Foozine, le 13 Juillet 2018, dans insolite
Rejoins Foozine sur FB  

Abbie Colvin, une étudiante âgée de 20 ans et atteinte d'un cancer du col de l'utérus a donné naissance à un garçon 'miracle' après avoir refusé une chimiothérapie pour sauver son bébé. Oscar Buchanan est né en bonne santé le 12 décembre et Abbie a commencé trois séances de chimiothérapie deux semaines plus tard.

L'étudiante en deuxième année en sciences biomédicales avait passé une année avec des antibiotiques pour cystite alors qu'elle avait des saignements pendant les rapports sexuels. Mais quand elle est allée chez les médecins pour un dépistage en septembre 2016 après avoir rencontré son partenaire Oakley Buchanan, les tests ont révélé un problème avec son col de l'utérus.
Cette maman qui se battait contre le cancer a repoussé sa chimio pour mettre au monde son 'bébé miracle'
Abbie avait accepté le fait qu'elle ne pourrait jamais avoir un bébé, mais quand elle est allée au laser pour cibler les cellules cancéreuses sur son col en avril 2017, un test d'urine de précaution a révélé qu'elle était déjà enceinte.
Cette maman qui se battait contre le cancer a repoussé sa chimio pour mettre au monde son 'bébé miracle'
'C'était tellement inattendu, je sais que j'avais ces symptômes mais au début, les médecins pensaient que c'était une cystite et ils continuaient à me donner des antibiotiques.'
Cette maman qui se battait contre le cancer a repoussé sa chimio pour mettre au monde son 'bébé miracle'
'Quand ils ont dit que j'étais enceinte, j'étais absolument ravie, je ne peux même pas vous dire à quel point j'étais heureuse car on m'avait dit tout récemment que je ne pourrais jamais avoir mes propres enfants.'
Cette maman qui se battait contre le cancer a repoussé sa chimio pour mettre au monde son 'bébé miracle'
'J'ai parlé aux médecins et j'ai expliqué qu'à moins que ça ne me tue, si j'avais l'opportunité, j'allais avoir ce bébé. Ils ont dit que si je choisissais de garder le bébé, ils me soutiendraient et ils feraient tout mon traitement après.'
Cette maman qui se battait contre le cancer a repoussé sa chimio pour mettre au monde son 'bébé miracle'