Cette mère se dit fière que son fils de 11 ans soit un 'Drag Queen'

Par Foozine, le 19 Juillet 2018, dans mode
Rejoins Foozine sur FB  

Lauren Noakes explique que depuis que son fils Leo est tout petit, il a toujours eu une fascination particulière pour le maquillage et les vêtements féminins. Elle ne le prenait pas au sérieux jusqu'à ce qu'elle se rende compte que ça prenait de plus en plus d'ampleur, elle a alors décidé de se débarrasser de toutes ses affaires de déguisement lorsqu'il avait six ans, ce qui n'a pas arrangé les choses. Et même si Laurent était inquiète au début, elle est maintenant très fière de lui !

Au départ, Lauren pensait que ce n'était qu'une phase pour son fils et que cette passion pour les déguisements allait lui passer. Mais elle a commencé à s'inquiéter car cela devenait de plus en plus important. Elle a donc jeté tous les vêtements féminins de son fils.
Cette mère se dit fière que son fils de 11 ans soit un 'Drag Queen'
Mais l'amour de Leo pour les vêtements de fille a eu du mal à disparaître aussi facilement, il a d'ailleurs développé un autre intérêt majeur : les Drag Queen.
Cette mère se dit fière que son fils de 11 ans soit un 'Drag Queen'
Lauren était très nerveuse la première fois qu'elle a emmené son fils à l'école habillé en femme, ils ont expliqué aux enseignants de l'école que Leo s'identifiait toujours comme un homme mais qu'il aimait porter des vêtements féminins.
Cette mère se dit fière que son fils de 11 ans soit un 'Drag Queen'
'Son sourire rayonnant signifiait que je savais qu'il avait trouvé sa véritable identité. Je n'aurais pas pu me sentir plus fière de mon fils.'
Cette mère se dit fière que son fils de 11 ans soit un 'Drag Queen'
Au fur et à mesure que son intérêt pour le maquillage augmentait, Leo souhaitait se faire un nom. Il avait neuf ans quand il a demandé son propre compte Instagram pour partager des photos des looks qu'il avait créés.
Cette mère se dit fière que son fils de 11 ans soit un 'Drag Queen'
'Comme un compromis, j'ai mis en place un compte privé, surveillé son activité, et l'a fait promettre qu'il n'accepterait pas une demande de suivi de quelqu'un qu'il ne connaissait pas. Il a trouvé le nom Violet Vixen, son drag 'alter ego'.
Cette mère se dit fière que son fils de 11 ans soit un 'Drag Queen'