Charlotte Valandrey : Le rockeur français qui lui a transmis le VIH, personne ne savait

Charlotte Valandrey, actrice française, a subi une contamination au VIH alors qu’elle était âgée de seulement 17 ans. Un rockeur français lui aurait transmis…

Source : Capture Facebook

Le parcours et la carrière de Charlotte Valandrey restent étroitement liés à sa contamination par le VIH. Et ce, alors qu’elle n’avait que 17 ans… Elle n’a jamais divulgué l’identité de la personne qui lui a transmis le virus, parlant de lui en tant que « prince gothique », membre d’un groupe de rock réputé. Aujourd’hui, les langues se délient… On vous dit tout.

La découverte de sa séropositivité

Charlotte Valandrey venait tout juste de se faire révéler par « Rouge Baiser » lorsqu’elle a appris le diagnostic de sa séropositivité. Lorsqu’elle s’en confie au réalisateur de « Noces Blanches », elle se voit écartée du projet. Celle à qui l’on avait prédit un destin à la Sophie Marceau. Elle a donc fini par faire une carrière à la télévision, sans doute marquée par sa maladie invisible.

On peut alors se poser la question de savoir qui se cache derrière cette situation hors du commun. En 2005, elle a sorti une autobiographie, « L’amour dans le sang », dans laquelle elle évoque cet événement décisif. Interrogée par l’Express, elle a déclaré « J’ai été contaminée en aimant : ce n’est pas une faute. Je ne suis pas coupable d’avoir suscité le désir, pas coupable d’avoir cherché l’amour trop tôt. Coupable de rien ! » sans donc révéler l’identité de la personne qui l’a contaminée. « je ne dirai jamais qui il était, avouait-elle à France Dimanche, j’aurais des problèmes ».

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Carla Burdet (@carlita_leblogdecarla)

Elle a toutefois avoué qu’elle ne l’avait pas « pardonné en cinq minutes, mais avec le temps je n’avais pas d’autre choix que de lui pardonner », sur France Info. Si pendant des années, elle a refusé de parler publiquement de sa maladie, alors la venue au monde de sa fille a tout bouleversé.

Charlotte Valandrey se dévoile au grand public

Si la première année à ses côtés se révèle difficile pour Charlotte Valandrey, qui redoute en permanence que la petite Tara tombe malade ou se fasse contaminer. Elle avouera alors plus tard avoir fait le choix de révéler sa maladie au grand public par égard pour sa fille. « Ça me libère. (…) J’ai passé trop longtemps à faire seule mes prises de sang, à surveiller seule mon espérance de vie (…) Je pensais à ma fille de 5 ans : et si on l’embêtait à l’école ? Je ne peux me reconstruire qu’en disant la vérité. », avait-elle confié à l’Express. 

Seul le « Prince gothique » a alors pu échapper à cette quête de vérité. Au cours de cette interview, Charlotte Valandrey en a donc saisi l’occasion pour nous rappeler l’importance du traitement du VIH. « Aujourd’hui, si l’on est bien traité, si on prend ses médicaments sérieusement et si la charge de ce virus est indétectable, comme c’est le cas pour moi, on n’est plus un danger pour ses partenaires sexuels. Je suis devenue ‘séro-inoffensive’! », a-t-elle dit.

Le traitement de Charlotte Valandrey

Dans les colonnes du magazine Gala, Charlotte Valandrey a fait des confidences sur son traitement contre le sida et sa transplantation du cœur. Après tant d’années de médicaments, l’actrice a alors reconnu ressentir une certaine lassitude. Si au début, elle ne se sentait pas gênée par ce protocole médical, l’actrice Charlotte Valandrey « le supporte plus ». « C’est comme un rejet. Ça ne passe plus. », a-t-elle avoué

Alors qu’elle pouvait autrefois «les avaler d’un coup», Charlotte Valandrey a dû s’y reprendre à quelques fois pour parvenir à les avaler.  » Pour l’actrice de 53 ans, ce refus du traitement n’était pas anodin, « Je dois les avaler en six fois, et encore avec difficulté. », avait-elle confié. Épuisée par cette médication, Charlotte Valandrey ne souhaitait qu’une chose : « J’aimerais me permettre de ne plus en prendre pendant une semaine, mais je sais que ce n’est pas possible », avait-elle conclu.

 

Accueil / Actualités / Charlotte Valandrey : Le rockeur français qui lui a transmis le VIH, personne ne savait