Chasse aux fakes : les médias associent toujours écrans et autisme alors que c'est faux

Par Foozine, le 03 Février 2018, dans insolite
Rejoins Foozine sur FB  

Plusieurs articles aux Etats-Unis étaient sortis en parlant d'un lien entre l'autisme et les écrans. Une théorie démentie et largement commentée par la sphère scientifique. Il y a quelques années, la théorie du téléphone portable et de la tumeur cérébrale avait aussi beaucoup défrayé sans aucune preuve.
Mais aucune recherche scientifique n'appuie la thèse d'un lien quelconque entre l'utilisation des écrans et l'autisme, car l'autisme existe depuis bien longtemps, même avant l'existence des écrans.

Une experte a défendu l'idée que trop d'écran pourrait donner des troubles que l'on pourrait apparenter à l'autisme, une sorte d''Autisme virtuel'.
Chasse aux fakes : les médias associent toujours écrans et autisme alors que c'est faux
L'autisme touche 600 000 personnes, mais le fait que cela soit généré par les écrans est complètement faux.
Chasse aux fakes : les médias associent toujours écrans et autisme alors que c'est faux
'Il n y a rien comme données qui peut attester le moindre lien. Cela ne colle pas du tout avec la compréhension que nous avons du système nerveux. Les écrans peuvent nuire par leur contenu -cela est aussi débattu- à la rigueur un excès de plusieurs heures par jour n'est pas recommandé car les enfants doivent communiquer avec leur environnement. Mais cela s'arrête là. Alors il serait temps de ne pas se fier à des soit-disant experts vus à la télé parce que nous finirons par créer une perte de confiance dans l'expertise scientifique'
Chasse aux fakes : les médias associent toujours écrans et autisme alors que c'est faux
Beaucoup d'enfants autistes, non verbaux, utilisent des tablettes et des applications avec des pictos pour pouvoir communiquer avec leurs parents, leurs accompagnateurs. Et ces outils constituent des aides précieuses, des médiateurs à la communication.
Chasse aux fakes : les médias associent toujours écrans et autisme alors que c'est faux
Être toute la journée sur un écran n'est pas bon, ni pour les personnes autistes, ni pour nous. Cela ne favorise pas la communication avec les autres et peut provoquer une fatigue, des troubles visuels, des maux de tête. Mais utiliser un écran ne nous rend pas autiste pour autant. L'autisme est un trouble neuro-développemental dont l'origine reste, selon les différents scientifiques, à la fois génétique et environnemental.
Chasse aux fakes : les médias associent toujours écrans et autisme alors que c'est faux
Mais aucune recherche scientifique n'appuie la thèse d'un lien quelconque entre l'utilisation des écrans et l'autisme. Et l'autisme existe depuis longtemps, bien avant l'existence des écrans. Ce syndrome est déjà extrêmement mal connu en France. Il y a beaucoup de clichés, de préjugés qui débouchent sur de graves discriminations.
Chasse aux fakes : les médias associent toujours écrans et autisme alors que c'est faux