Circulation : ce nouveau radar révolutionnaire va mener la vie dure aux chauffards

Que les fous du volant se tiennent à carreau ! Ce nouveau radar embarque la haute technologie pour pouvoir flasher les chauffards.

Source : © Parifex

Plusieurs centaines d’accidents sont causés chaque année sur nos routes à cause d’excès de vitesse. Les radars sont là pour justement détecter ceux qui violent les limitations de vitesse. Si certains chauffards trouvent des astuces pour éviter de se faire flasher, ils vont avoir du mal avec ce radar révolutionnaire.

Radar Nano est son nom

C’est officiel, le radar Nano débarque en France ! Pour ceux qui ignorent ce que c’est, il s’agit d’un radar de dernière génération. Ce qui le différencie des anciens modèles, c’est qu’il dispose d’un Lidar. En d’autres termes, cette technologie permet à l’appareil de faire une reconstitution 3D de ce qu’il capte, et ce, en temps réel. Soit dit en passant, les derniers iPhones utilisent aussi cette technologie dans le traitement des images.

Comme le radar Nano est équipé du Lidar, il peut donc reconstruire virtuellement son environnement, les voies en l’occurrence. De la même façon, le radar peut aussi vérifier chaque véhicule dans une certaine zone. En pratique, le radar Nano peut détecter si un conducteur viole le Code de la route : griller un feu, aller au-delà de la limite de vitesse, etc. Et toutes données, le radar les analyse en temps réel.

Autant le dire tout de suite, les fous au volant devront désormais lever le pied. Pour cause, ils ne pourront pas duper ce radar révolutionnaire. Pour lors, le radar Nano est en phase de test. L’appareil de Parifex est dans le Doubs. Si le test donne des résultats satisfaisants, alors ce nouveau radar va s’ajouter aux autres modèles qui sont déjà dans toute la France. Les chauffards pourraient donc vivre leurs dernières heures.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ECAUTO39 (@ecauto39)

Excès de vitesse : un véritable danger

Beaucoup de raisons peuvent expliquer un excès de vitesse. D’ailleurs, beaucoup de personnes justifient leur allure à un quelconque retard. C’est peut-être vrai. Toujours est-il que l’excès de vitesse est la première cause de mortalité sur les voies routières en France. En roulant vite, vous contribuez à augmenter le risque d’accident.

Vu les enjeux, il est tout à fait normal que l’État mette tout en œuvre pour limiter les excès de vitesse. Parmi les mesures, il y a notamment le système du permis à points qui consiste à pénaliser les conducteurs en fonction de leur attitude au volant et sur la route. En outre, il y a des contrôles de vitesse sur toutes les routes de la métropole. De ce fait, des radars automatiques sont installés en ville et sur les autoroutes.

À la pointe de la technologie, ces appareils tendent à remplacer les représentants des forces de l’ordre qui, jadis, faisaient des contrôles sur place. En tout cas, ces nouvelles technologies sauvent réellement des vies. Pour preuve, de 2003 et 2012, 23 000 âmes auraient été sauvées selon le rapport de la Sécurité Routière. Cela dit, la bataille est loin d’être gagnée, car l’excès de vitesse reste un fléau qu’il faut combattre.

Excès de vitesse : les amendes à payer

Pensez-y à deux fois avant d’enfoncer l’accélérateur, car un flash de radar peut vous coûter cher. En infligeant de lourdes amendes, l’État espère réduire l’excès de vitesse et donc, le nombre de morts dans des accidents de circulation. C’est donc une mesure de dissuasion plus qu’autre chose.

Pour vous donner une idée des sanctions, voici les amendes :

  • Si l’excès de vitesse est inférieur à 20 km/h : il y a deux possibilités. Dans le cas où votre excès de vitesse est inférieur à 20 km/h alors que la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 50 km/h, vous recevez 135 € d’amende et perdez un point de permis. Mais si la vitesse maximale autorisée est supérieure à 50 km/h, vous ne recevez que 68 € et perdez un point également.
  • Si l’excès de vitesse est compris entre 20 km/h et 30 km/h : vous recevez une amende de 135 € et perdez 2 points sur votre permis.
  • Si l’excès de vitesse est compris entre 30 km/h et 40 km/h : vous recevez 135 d’amende et perdez 3 points. En plus de cela, votre permis sera suspendu pendant 3 ans avec l’obligation d’accomplir un stage de sécurité routière.
  • Si l’excès de vitesse est compris entre 40 km/h et 50 km/h : vous recevez les mêmes sanctions que le précédent niveau, sauf que vous perdez 4 points.

Accueil / Actualités / Circulation : ce nouveau radar révolutionnaire va mener la vie dure aux chauffards