ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0) CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/)

Covid-19 - Le gouvernement réfléchit à rendre obligatoire le vaccin pour les enfants

 2921  |   Publié le 20 Novembre 2020 par Foozine

Nous avons jamais été aussi proches d'un vaccin contre le Covid-19 !

Publicité

En effet, depuis quelques semaines, plusieurs laboratoires ont annoncé des projets avec de bon taux d'efficacité. Mais une question travers les esprits des Français : deviendra-t-il obligatoire ? Comme c'est déjà le cas pour la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, le vaccin pourrait en effet devenir obligatoire pour les enfants notamment.

1605881506-vaccin enfants.jpg

Les vaccins qui sont actuellement obligatoires pour les enfants sont des produits sur lesquels les chercheurs ont des décennies de recul et peuvent être certains qu'ils ne représentent pas de danger. Or, ce n'est pas le cas de celui contre le coronavirus pour le moment.

Selon une étude Kantar réalisée du 10 au 12 novembre 2020, seuls 54% des Français 'semblent disposés à se faire vacciner contre le coronavirus'.

'Plus je vois la défiance des populations, plus je me dis qu'une obligation stricte, sans débat et non ciblée n'a pas vraiment de sens et ne ferait que renforcer les théories complotistes' déclare Hélène Rossinot, docteure et experte en santé publique.

Pour le moment, un vaccin n'est pas encore disponible, la question de l'obligation de vaccination se posera donc à ce moment-là, c'est-à-dire courant 2021.

Selon nos informations, le gouvernement serait en train d'étudier la possibilité de 'tester tous les Français' d'ici la fin de l'année, comme l'ont fait certains pays.

Un certificat de libre circulation ou quarantaine obligatoire

'Il faut profiter du confinement pour tester tous les Français de manière systématique' a déclaré ce jeudi le patron des députés LR, Damien Abad. Cela permettrait ainsi de détecter les porteurs asymptomatiques qui représentent environ 50% des contaminations. 'Si on ne fait pas cela, l'épidémie continuera d'avancer' poursuit-il.

'Si le test est négatif, un certificat de libre circulation sera délivré, mais sinon la personne devra immédiatement se mettre en quarantaine' précise-t-il. 'Ceux qui refusent le test devront se mettre quant à eux, en quarantaine dix jours, sous peine d'une amende très importante'

1605878616-tester covid.jpg

Selon Philippe Amouyel, professeur de santé publique au CHU de Lille, c'est LA solution pour sortir de cette situation

'On est actuellement face à la seconde vague, dans une stratégie de couvre-feu et de confinement, et on espère que ça va ramener les chiffres à un niveau raisonnable. Mais ce qu'il faut se demander dès maintenant, c'est : qu'est ce qu'on fait si on veut pas que ça recommence ?' explique-t-il.

Lorsqu'on détecte un cas positif, cela signifie qu'il y a au moins deux ou trois autres cas non détectés et asymptomatiques derrière' précise-t-il en insistant que ce sont ces gens-là qu'il faut trouver.

Un dépistage massif déjà mis en oeuvre dans d'autres pays

3,625 millions de personnes dépistées en deux jours en Slovaquie : Des tests antigéniques ont été réalisés sur les deux tiers de la population slovaque le premier week-end de novembre et le pays prévoit d'ailleurs de réaliser une deuxième série de tests ce week-end.

Ce sont désormais les Britanniques qui expérimentent le dépistage massif, mais uniquement dans la ville de Liverpool qui est durement touchée par cette deuxième vague.

Il reste à voir si la France va prendre le même chemin que ces pays, en mettant en place un dépistage massif sur tout le territoire...

Avez-vous aimé cet article ?

© 2012/2020 - foozine.com - CGU

Loader Foozine