Crise énergétique : cette décision de Leclerc pour faire des économies d’électricité ne va pas plaire aux clients !

Michel -Edouard Leclerc annonce que certains de ses magasins pourraient fermer à certaines heures pour réduire la consommation énergétique.

Source : Istock

Michel-Edouard Leclerc a prévenu ce lundi 25 sur France Info que, si cela s’avérait nécessaire, certains des magasins du groupe de distribution pourraient fermer « sur certains créneaux horaires »  et ce, afin de limiter la consommation énergétique cet hiver.

Baisser la température de son chauffage l’hiver prochain, réduire sa consommation d’électricité, l’État prépare aussi un « un plan de sobriété » énergétique. Michel-Edouard Leclerc, président du comité stratégique des centres Leclerc, y adhère complètement !

En effet, de multiples scénarios “sobres” sont imaginés pour faire face aux pénuries d’énergies que pourrait connaître la France dans quelques mois. D’autres possibilités, plus importantes, peuvent aller jusqu’à des coupures de courant font aussi partie des possibilités. C’est ce que Michel-Edouard Leclerc a annoncé lors d’une interview sur les ondes de France Info.

Michel-Edouard Leclerc se bat pour son pays

Face à la flambée des prix de l’énergie et à ces risques de pénurie pour l’hiver prochain, les grands patrons de l’énergie appellent en urgence à mettre en œuvre un « plan d’urgence de sobriété ».

Après de nombreux mois de désaveu, le gouvernement français commence à réagir. En effet, ce dernier enfin a fini par reconnaître que la perspective d’une pénurie énergétique l’hiver prochain était bien réelle. Dans l’urgence, une centrale à charbon a même rouvert ses portes. Donc, un plan de sobriété est, en effet, en train de prendre ses marques.

Michel-Edouard Leclerc était au micro de France Info ce lundi 25 juillet.

Dans le cas où la Russie cesserait les livraisons de gaz, Michel-Edouard Leclerc a déjà commencé à envisager plusieurs scénarios. Sans trop dévoiler les mesures prévues, il n’exclut pas de « fermer ses magasins sur certains créneaux horaires. ».

« On peut fermer des magasins sur certains créneaux horaires (…) on n’aura pas d’états d’âme, on se bat pour notre pays.« , a déclaré le président du directoire des supermarchés Leclerc sur France Info. Tous ensemble on devrait arriver à garantir aux consommateurs français de ne pas avoir de trop grosses coupures. Et s’il y a des coupures d’électricité l’hiver prochain, je vous assure, ce sont d’abord des entreprises comme les nôtres qui se les prendront », a-t-il ajouté.

Charité bien ordonnée…

Il est clair que Monsieur Leclerc est en train de prendre le taureau par les cornes ! En effet, il cogite de manière stratégique toutes les mesures possibles en cas de pénurie l’hiver prochain.

« Avec le risque de coupure d’électricité, ce ne serait pas honnête de demander au consommateur de faire preuve de sobriété si on n’est pas nous-même exemplaires. », a-t-il déclaré.

Et au président du comité stratégique des centres Leclerc d’ajouter : « On va s’assurer que les portes des frigos seront bien fermées. Et on ne fera pas marcher les fours à pain au moment des pics, c’est des mesures très concrètes. », rappelant qu’il en va aussi de l’intérêt des commerçants, « car la facture d’électricité, c’est nous qui la payons ».

 

Le Perifem a annoncé le 18 juillet dernier un accord sur un « protocole énergétique de crise ». Il va s’appliquer dès le 15 octobre prochain.

Ce protocole, prévoit par exemple une extinction des enseignes lumineuses dès la fermeture du magasin. Il prévoit aussi baisse d’intensité lumineuse de l’éclairage. Ce protocole a notamment été ratifié par les dirigeants des groupes Auchan, Carrefour, Casino, Franprix, Intermarché, Leclerc ou Picard.

La ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher a fait une annonce au Journal du dimanche. En effet, elle a signalé la parution prochaine de deux décrets. Ils interdisent les publicités lumineuses entre 1 h et 6 h du matin. Cette interdiction ne concerne pas les gares et aéroports ouverts la nuit.

Accueil / Actualités / Crise énergétique : cette décision de Leclerc pour faire des économies d’électricité ne va pas plaire aux clients !