Critiqué pour son 'hijab de running', Décathlon se défend et assure qu'il s'agit d'une erreur

Par Emilie, le 26 Février 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

L'enseigne de sport Décathlon a mis en ligne sur son site français une ligne de hijabs de course suscitant la polémique sur les réseaux sociaux. Critiquée, la marque assure qu'il s'agit d'une erreur mais assure que le 'hijab de running' serait commercialisé en France dans les prochaines semaines.

Depuis la proposition de vente d'un hijab destiné aux adeptes de la course à pied, la marque Décathlon est sous le feu des critiques sur les réseaux. La porte-parole des Républicains, Lydia Guirous soutient, elle, que 'Decathlon renie les valeurs de notre civilisation' :

Valérie Rabault, la présidente du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, elle, s'est interrogée sur un éventuel boycott de l'équipementier.

Après avoir assuré dans un premier temps que le produit avait été créé pour le marché marocain, et que la présence de l'annonce sur le site français était une erreur, Décathlon a finalement assuré que le produit serait bien vendu en France dans les prochaines semaines.

Le responsable de la marque Kalenji, Angélique Thibault a ajouté que ce produit a été créé en réponse à une demande exprimée par les coureuses marocaines. Ce couvre-tête permettra que 'chaque femme soit libre de courir dans chaque ville et chaque pays, indépendamment de son niveau sportif, de son état de forme, de sa morphologie, de son budget' et de 'sa religion' ou de sa culture.

Interrogée ce mardi matin sur RTL, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a regretté la mise en vente de cet accessoire et déclaré qu'elle aurait 'préféré qu'une marque française ne promeuve pas le voile'

Décathlon n'est pas le premier équipementier à se lancer dans le marché juteux des vêtements destinés aux femmes musulmanes. De grandes marques ont déjà mis en vente des vêtements destinés à une frange de la population, religieuse ou non, adepte du hijab.

Un article signé Emilie


Écrit quelques articles sur Terre pour foozine avant de partir en écrire sur Mars pour Elon Musk..