Dans la brume, un film catastrophe à ne surtout pas rater

Par Julie.D, le 04 Avril 2018, dans culture
Rejoins Foozine sur FB  

C’est aujourd’hui que sort en salle « Dans la brume », le dernier long métrage de Daniel Roby avec Romain Duris.

Dans la brume.jpg

La bande-annonce nous avait mis l’eau à la bouche, et c’est aujourd’hui que sort enfin en salle « Dans la brume ». Ce long métrage de science-fiction, et d’anticipation, est l’un des rares films catastrophes français. Les images d’un Paris submergé par une brume mortelle, ne pouvaient que piquer notre curiosité. Des images surréalistes, dans lesquelles Romain Duris incarne un père de famille tentant de sauver sa fille. Une intrigue pleine de suspense qu’il est désormais possible d’aller découvrir au cinéma !

Une brume toxique s’abat sur Paris

Après un léger tremblement de terre, une brume mortelle s’échappe des égouts et envahit les rues de Paris. Un couple, interprété par Romain Duris et Olga Kurylenko, vit dans un immeuble de la capitale. Ils sont les parents d’une jeune fille atteinte d’une maladie rare, l’obligeant à vivre dans une bulle coupée du monde extérieur. Alors que l’épais brouillard s’élève dangereusement dans les airs, Romain Duris et Olga Kurylenko sont obligés d’abandonner leur fille, à l’abri dans sa bulle, pour aller se réfugier dans les étages. Ils s’abritent dans l’appartement d’un couple de retraités.

Coupés du monde, sans nourriture, ni eau, ni électricité, ils n’arrivent plus à joindre leur fille. Voyant que les secours n’arrivent pas, ils doivent rapidement se résoudre à arpenter les rues toxiques de Paris, à la recherche d’aide et de vivres. Dans la brume, ils sont alors confrontés à de nombreux dangers.

acteur

Des images saisissantes et angoissantes

Daniel Roby, le réalisateur, est un cinéaste canadien. Son œil nord-américain apporte une dimension essentielle à ce film catastrophe, qui est une rareté dans le paysage cinématographique français. Et c’est une bonne chose quand on voit les images saisissantes et le climat angoissant qui pèse sur cette fiction. Dans la première partie de cette production, les images de la catastrophe servent d’élément déclencheur au récit. On y voit des passants en proie à la panique, lorsque la brume s’abat sur eux à une vitesse folle. Des images qui ne sont pas sans rappeler celle du film "Le jour d’après". Ce long-métrage d’anticipation est particulièrement anxiogène, notamment dans la seconde partie du film lorsque le couple s’aventure dans la brume.

Un film de science-fiction qui n’est pas sans rappeler "The Mist", l’adaptation au cinéma de la célèbre nouvelle de Stephen King. Romain Duris livre une performance impressionnante, mise au service de la gravité du récit. Impossible néanmoins de savoir à quelle époque se déroule l’histoire. Seuls quelques équipements techniques, comme la bulle dans laquelle vit Sarah, la fille du couple interprétée par Fantine Harduin, dévoilent une époque futuriste. Un film captivant à ne surtout pas rater !

Un article signé Julie.D

Issue d’une formation en journalisme et en communication, je me passionne avant tout pour les mots. Mes domaines de prédilection ? Le design, la gastronomie, la musique, et le bien-être au naturel.