Des employés d'Amazon payés pour écouter vos conversations avec l'assistant Alexa

Par Foozine, le 12 Avril 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Véritable succès mondial, Alexa, l'assistant virtuel d'Amazon destiné à répondre à toutes nos demandes vocales, serait pas si fiable qu'il en a l'air. En effet, des milliers de salariés d'Amazon seraient payés pour écouter les conversations des utilisateurs.

'Il y a des êtres humains qui écoutent l'audio, c'est-à-dire, ce que les gens disent à l'enceinte, et qui le retranscrivent quand le système automatique a du mal, pour qu'il s'améliore. Le concept de base, c'est qu'on lui parle et que, derrière, ce qu'on dit va partir sur internet pour être analysé et nous répondre' explique Gérôme Billois, spécialiste de cybersécurité.

alexa amazon

Pour l'entreprise le but est essentiellement d'améliorer son outil de reconnaissance vocale. Ainsi, les employés sont chargés d'annoter les conversations pour expliquer aux algorithmes ce qu'ils n'ont pu comprendre par eux-mêmes. Chacun d'entre eux écouterait un millier d'extraits sonores par jour, durant neuf heures.

Mais sans le vouloir, il peut arriver que les employés soient confrontés à des situations bien plus sensibles. Deux d'entre eux ont raconté avoir entendu ce qui ressemblait à une agression sexuelle. Après avoir alerté leur hiérarchie, ils ont finalement été informés qu'Amazon ne souhaitait pas réagir à la situation.

Attention à ce que vous dites chez vous, donc... les murs ont des oreilles.