ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales

Des milliers de poissons-pénis se sont échoués sur une plage en Californie

Par Foozine, le 13 Décembre 2019, dans actu | 5797 partages

Des créatures étranges ont été retrouvées en masse sur une plage de Californie au nord de San Francisco ce 6 décembre dernier. En effet, les côtes californiennes ont été envahies de dépouilles de 'poissons pénis'. Appelés Urechis unicinctus, ces poissons ont une certaine particularité -vous l'aurez compris- : ils ont la forme d'un pénis.

Cette créature marine d'une longueur de près de 25cm ressemble à une saucisse rose et elle se crée des terriers en forme de U dans le boue ou le sable qu'elle laisse derrière elle pour que d'autres créatures se déplacent dans son antre. Suite aux tempêtes de Novembre et vents violents depuis en Californie, des dizaines de milliers d'individus de cette espèce se sont retrouvés échoués sur une même plage ce qui a donné ces photos hors du commun.

1576241765-poissons pénis4.jpg
1576241766-poissons pénis2.jpg

Alors que ces animaux sont assez communs au Japon, en Chine ou en Corée, où ils sont consommés crus ou cuits, ils sont beaucoup plus rares aux Etats-Unis.

1576241766-poissons pénis3.jpg
1576241766-poissons pénis1.jpg

En tout cas, les photos publiées sur les réseaux en surprennent plus d'un en raison de leur forme... évocatrice. Ceux qui les ont découverts assurent que la plupart ont été remis à l'eau.

Voir cette publication sur Instagram

The Korean name for this curious creature is gaebul, which translates as “dog dick.” Here in the States, it’s known as the fat innkeeper worm or the penis fish. Its scientific binomial is Urechis caupo, or “viper tail tradesman.” Whatever you call the animal, you can find them in abundance at Bodega Bay, where they build burrows in the tidal mud flats. On Saturday afternoon, our small, but enthusiastic clamming/crabbing crew thrust shovels and shoulder-deep arms into that mud in pursuit of Pacific gaper clams (Tresus nuttallii), but we also pulled up at least twenty of these red rockets. We returned them to their subterranean homes – excepting those that were snatched by eager herring gulls. I learned later that the gulls were the smarter hunters; fat innkeepers are edible, and are even considered a delicacy in Korea. Still, even though we missed out on a prime opportunity to dine on dog dick, we had a successful, fun outing, encountering a number of curious species, some of which now reside my belly. What you’re looking at here: Fat innkeeper worm (Urechis caupo) A ring of prominent setae on the butt end of the fat innkeeper worm (Urechis caupo) Bay ghost shrimp (Neotrypaea californiensis) Lewis’s moon snail (Euspira lewisii) Bucket filled w/ Pacific gaper clams or “horsenecks” (Tresus nuttallii), white macoma or “sand clams” (Macoma secta), and Lewis’s moon snails Red rock crabs (Cancer productus) back in the kitchen, icing after boiling #BodegaBay #gaebul #FatInnkeeperWorm #UrechisCaupo #BayGhostShrimp #NeotrypaeaCaliforniensis #LewissMoonSnail #EuspiraLewisii #PacificGgaperClam #TresusNuttallii #RedRockCrab #CancerProductus #crabbing #clamming #huntergatherer #SonomaCounty #California #naturalhistory

Une publication partagée par Christopher Reiger (@christopherreiger) le

Avez-vous aimé cet article ?

© 2012/2020 - foozine.com - CGU - Gestion Cookies

Loader Foozine