Des 'morceaux de bébés' dans les desserts de QimmyShimmy, le summum du malaise

Par Foozine, le 13 Mai 2019, dans food

Coeurs, cerveaux, yeux sortis de leurs orbites, phalanges, nourrissons atrophiés...  La plasticienne Qimmyshimmy fabrique des têtes de bébés enrobées dans des papiers de bonbon et des tourtes sanguinolentes fourrées aux coeurs humains. Un travail minutieux mêlant innocence et surréalisme terrifiant.

Heureusement, ces gourmandises ne sont pas à déguster. Jimmy sculpte dans de l'argile polymère. Elle façonne ses pièces à l'aide de petites aiguilles et d'outil de maquillage : pinceaux, poudres... Pour obtenir la couleur claire, avec cette transparence si unique au vivant, elle superpose de très fines couches d'argile. Et il faut le dire, le résultat est... flippant.

Des 'morceaux de bébés' dans les desserts de QimmyShimmy, le summum du malaise
Des 'morceaux de bébés' dans les desserts de QimmyShimmy, le summum du malaise
Des 'morceaux de bébés' dans les desserts de QimmyShimmy, le summum du malaise
Des 'morceaux de bébés' dans les desserts de QimmyShimmy, le summum du malaise
Des 'morceaux de bébés' dans les desserts de QimmyShimmy, le summum du malaise
Des 'morceaux de bébés' dans les desserts de QimmyShimmy, le summum du malaise
Des 'morceaux de bébés' dans les desserts de QimmyShimmy, le summum du malaise
Des 'morceaux de bébés' dans les desserts de QimmyShimmy, le summum du malaise