Des personnels du Samu menacés suite à la mort de Naomie Musenga

Par Foozine, le 11 Mai 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Le personnel du Centre hospitalier universitaire de Strasbourg, mais aussi d'autres villes en France, sont la cible de menaces depuis que l'enregistrement de l'appel de Naomi Musenga avec le Samu a été rendu public. Le 29 décembre dernier, la jeune fille est morte quelques heures après avoir contacté le 15 et avoir obtenu qu'une invitation à appeler SOS Médecin.

Un homme a été interpellé jeudi 10 mai et placé en garde à vue à Bayonne après 19 coups de fils 'insultants' et menaçants mettant en cause le Samu dans le décès de Naomi Musenga.
Des personnels du Samu menacés suite à la mort de Naomie Musenga
Parmi les menaces, une revient en boucle : 'Vous allez payer pour ce que vous avez fait... Vous êtes responsable de la mort de Naomi'
Des personnels du Samu menacés suite à la mort de Naomie Musenga
Une fois la plainte déposée par le personnel, l'auteur des appels à été identifié. Âgé de 38 ans, et fortement alcoolisé, il a été interpellé et laissé en liberté au terme de sa garde à vue jeudi. Il sera poursuivit.
Des personnels du Samu menacés suite à la mort de Naomie Musenga
'Nous sommes restés très professionnels, mais 19 appels très ciblés sur le Samu, c'était trop, ça déstabilisait l'équipe, elle était perturbée. Doublement perturbée car mon équipe avait le sentiment que leur métier était 'saccagé' a rapporté Tarak Mokni, le directeur du service.
Des personnels du Samu menacés suite à la mort de Naomie Musenga
Sur Twitter et Facebook, les messages pour s'en prendre aux personnels du Samu se multiplient également. Des internautes ont également livré l'identité supposées des opérateurs. Un psychologue du travail a été déployé dans le service strasbourgeois.
Des personnels du Samu menacés suite à la mort de Naomie Musenga