Don de caca : Submergé, l'hôpital suspend son appel et coupe sa ligne téléphonique dédiée

Par Foozine, le 23 Novembre 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Un groupe de chercheurs d'un hôpital parisien avait récemment lancé un appel aux dons d'étrons contre 50 euros, pour des recherches sur la transplantation de selles. Mais ils ne s'attendaient pas à ce que l'annonce soit publiée et partagée en masse sur les réseaux sociaux... Résultat, ils ont reçu des milliers d'appels et d'emails, ils ont donc suspendu l'étude et coupé la ligne téléphonique dédiée. 

'C'est une catastrophé. C'est désastreux. Le standard a sauté, nous avons reçu des milliers de mails, des gens se sont même présentés directement à l'hôpital dans l'optique de donner leurs selles. Mais ça ne se fait pas comme ça, il y a un questionnaire, des prises de sang...' déplore Harry Sokol, le professeur coordonnant l'étude.
Don de caca : Submergé, l'hôpital suspend son appel et coupe sa ligne téléphonique dédiée
'La personne qui a mis l'annonce sur les réseaux sociaux l'a fait sans nous consulter. Maintenant, nous nous voyons contraints d'interrompre transitoirement l'étude car c'est devenu ingérable' poursuit-il.

Si l'appel aux dons en a fait sourire beaucoup, il s'agissait réellement d'un projet sérieux. L'étude visait à évaluer l'efficacité de la greffe de selles dans l'évolutions d'une maladie inflammatoire de l'intestin, la rectocolite hémorragique.
Don de caca : Submergé, l'hôpital suspend son appel et coupe sa ligne téléphonique dédiée