Eddy Mitchell : ce jour où il a « perdu son sang froid » et giflé Johnny Hallyday !

Dans une interview au Journal du Dimanche (JDD), Eddy Mitchell a raconté ce jour où il a perdu son sang froid envers Johnny Hallyday !

Source : Capture Instagram

Ce dimanche 31 juillet, le Journal du Dimanche (JDD) a dévoilé un nouveau format intitulé « Le Dico de ma vie ». Interviewé par nos confrères, c’est Eddy Mitchell qui a fait des confidences au sujet de Johnny Hallyday.

Eddy Mitchell évoque sa 1ère rencontre avec Johnny Hallyday

Eddy Mitchell et Johnny Hallyday se sont rencontrés pour la toute première fois à la fin des années 50. Et le moins que l’on puisse dire c’est que leur rencontre ne s’est pas très bien passée.

En effet, Eddy Mitchell et Johnny Hallyday ont assisté à une surprise-partie, à côté de la place de la Trinité, à Paris. Celui qui a récemment fêté ses 80 ans a fait des confidences au sujet de leur première rencontre.

Il a raconté à nos confrères du JDD : « Quelques heures plus tard, alors que je décide de rentrer, je veux récupérer les fameux vinyles. Et là, plus rien. J’ai beau les chercher partout, ils restent introuvables ».

Avant d’ajouter : « Très énervé, je dévale les escaliers de l’immeuble, croyant peut-être apercevoir mon voleur en train de courir. Arrivé en bas, je vois un énergumène discuter avec la concierge ».

Eddy Mitchell, qui a très vite perdu son sang froid a révélé : « Il lui tend mes disques. En disant : ‘Vous pourriez me les garder ? Je passerai les prendre demain’. Immédiatement, je me jette sur mes biens ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par anto.iaco (@antonia.ninette)

« J’assène une gifle (largement méritée)

Eddy Mitchell a alors frappé Johnny Hallyday : « J’assène une gifle (largement méritée) au chapardeur. Malgré son acte de mécréant, il a plutôt bon goût. J’entame donc une conversation avec ce jeune homme timide« .

« Et apparemment gêné, répondant au nom de Jean-Philippe Smet. Il se confond en excuses. Et enchaîne sur le fait qu’il est, lui aussi, fan de rock and roll. Ce qui est loin d’être commun à cette période ».

Cette première rencontre assez chaotique a marqué le début d’une très grande amitié. En effet, Eddy Mitchell a avoué qu’il avait eu beaucoup de mal à se remettre du décès de son ami, en décembre 2017.

Celui qui est parrain de Laura Smet a avoué : « J’ai toujours considéré Johnny comme un membre de ma famille. Et je pense souvent à lui ». Il y a peu, c’est Nathalie Baye qui a évoqué les derniers instants de vie du chanteur.

Toujours pour nos confrères du Journal du Dimanche, elle a aussi fait des révélations très poignantes. Mais aussi inattendues. Elle a raconté : « Dans les dernières années, il était très malheureux dans sa vie« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par anto.iaco (@antonia.ninette)

« Il ressemblait à un mort-vivant »

Nathalie Baye a alors expliqué : « Il était tout seul, toute la journée, dans son bureau. Avec la télévision allumée. Je ne l’avais jamais vu aller aussi mal. Il ressemblait à un mort-vivant. J’étais triste que Laura voit son père dans cet état ».

Tout comme Eddy Mitchell, Laura Smet a eu beaucoup de mal à se remettre du décès de son papa. Nathalie Baye a d’ailleurs expliqué que sa fille avait fait une dépression dans sa jeunesse.

L’ex de Johnny Hallyday a alors expliqué : « Il y a eu des épreuves, mais Laura les a surmontées. La sortie de l’adolescence a été difficile. Mais si l’on ne veut pas de ces moments-là, alors il ne faut pas avoir d’enfants ».

Avant de poursuivre : « Laura est aujourd’hui heureuse et structurée. Les mauvais souvenirs de l’adolescence sont oubliés. Le plus beau cadeau que l’on puisse faire à un enfant est la confiance ».

Pour finir, Nathalie Baye a aussi conclu au JDD : « Je n’ai jamais douté d’elle ».

Accueil / People / Eddy Mitchell : ce jour où il a « perdu son sang froid » et giflé Johnny Hallyday !