Électricité : un décret va autoriser les coupures de courant sans indemnités pour les particuliers ? On vous dit tout !

La mesure des compteurs Linky a créé une grosse controverse. En effet, le gouvernement souhaite que tous les Français en aient un. Mais que se passe-t-il en cas de refus ?

Source : Istock

En effet, des rumeurs circulent sur Twitter à propos d’un décret autorisant le gouvernement à couper le courant s’il y avait une pénurie d’énergie. En effet, de nombreux médias relatent cette information. Ils supposent que le gouvernement d’Elisabeth Borne prépare ce décret. Il autoriserait la baisse voir la coupure totale de courant et ce sans compensation financière. 

Les rumeurs sur le courant

C’est d’abord le compte La plume Libre qui sur Twitter a partagé cette rumeur. On peut donc y lire “Le gouvernement se donnera le droit de couper l’électricité aux particuliers, sans compensation financière, en cas de pénurie d’énergie. Un décret est en cours de rédaction.” Le compte cite alors Mediapart comme source de cette information.

En effet, le courant est une source d’inquiétude depuis la situation mondiale actuelle. Il est craint que comme pour d’autres choses, la France ne puisse s’approvisionner correctement. Cette rumeur est même aller jusqu’à parler de l’obligation de l’installation de compteurs Linky. Ces derniers permettent donc de couper le courant plus simplement. En effet, ces compteurs permettent une gestion à distance. Néanmoins, le but n’est pas de menacer les foyers. 

Fake news

Bien que La Plume libre ne mette pas le lien précis de la source de cette rumeur. Il ne faut que peu de temps pour trouver un article de nos confrères Médiapart évoquant ce sujet. C’est effectivement dans un article publié le 8 juillet de cette année que l’auteure analyse la situation de EDF détaillant ainsi l’origine des déboires du groupe énergétique. C’est sur une touche d’inquiétude que l’article se termine.

Cette fin évoque des potentielles pénuries d’énergie ainsi que des rationnements. C’est donc dès l’hiver prochain que ces mesures pourraient être mises en place. “Le gouvernement, d’ailleurs, s’y prépare. Selon nos informations, un décret est en cours de rédaction pour permettre des coupures d’électricité et des mesures de délestage chez les particuliers. Mais sans que celles-ci donnent lieu à une indemnisation, à la différence de ce qui est fait pour les entreprises”

Les informations démenties

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ActuMairie (@actumairie)

Le cabinet d’Agnès Pannier-Runacher interrogé par 20 Minutes a totalement démenti ces informations. Il déclare aussi qu’un décret ainsi n’est pas à “l’ordre du jour”. Pour Matignon, la même version sonne. Même si la question d’une telle mesure pourrait intervenir un jour, il n’y a pas réellement eu de réponse. Pour le moment cette information à propos du courant est donc fausse

Enedis qui se charge de l’électricité a aussi nié avoir entendu parler d’une telle mesure. En revanche, un porte-parole de la filiale a déclaré que s’il y avait réellement une pénurie d’énergie il y aurait une procédure de dernier recours. Celle-ci concerne des coupures de courant “exceptionnelles et maîtrisées. En revanche, contrairement à la rumeur, ces coupures donnent une indemnisation financière.

Mais cette indemnisation n’est valable que si la coupure dure plus de 5 heures consécutives. “Vous bénéficiez du versement d’une somme forfaitaire de 2 € HT par kVA de puissance souscrite par tranche de 5 heures consécutives de coupure d’électricité (dans la limite de 40 tranches consécutives de 5 heures)”. Cette somme de dédommagement se verse par Enedis aux fournisseurs d’électricité qui doivent la reporter sur les factures d’électricité des particuliers. 

Des coupures de courant à distance

Aussi  si la coupure de courant devait endommager un de vos appareils, vous êtes dans votre droit de réclamer un dédommagement supplémentaire. Ainsi “le producteur est responsable du dommage causé par un défaut de son produit, qu’il soit ou non lié par un contrat avec la victime”. 

Pour ce qui en est de la rumeur concernant Linky, elle est fausse. En effet, ce n’est pas, car vous avez un compteur Linky que vous risquez plus de vous faire couper le courant. Enedis affirme que s’il y a des coupures elles seraient “directement sur le réseau électrique et non en fonction de l’équipement en compteurs”. 

Accueil / Actualités / Électricité : un décret va autoriser les coupures de courant sans indemnités pour les particuliers ? On vous dit tout !