Elle apprend que son ami la trompe, le couple se dispute sur le balcon de leur hôtel : la suite est dramatique !

Mary Meyers Kayley, risque la prison à perpétuité pour avoir prétendument poussé son petit ami, Pegram Reece, du balcon d'un hôtel 5 étoiles en Turquie. Le couple anglais était en vacances.

Source : iStock

La jalousie amoureuse extrême peut être une cause majeure de mésentente dans un couple. Les comportements dictés par la jalousie peuvent parfois être très graves.

C’est le cas de Reece Pegram qui a perdu la vie de manière dramatique suite à une dispute de couple orchestrée par la jalousie.

Drame d’un couple d’Anglais dans un hôtel de Turquie

Le procès de la Britannique Mary Meyers Kayley (31 ans), arrêtée pour le meurtre de son compagnon Pegram Reece (22 ans) a commencé ce vendredi 22 juillet.

Pegram Reece a perdu la vie après être tombé du balcon d’un hôtel 5 étoiles de Manavgat, ville de la province d’Antalya, en Turquie.

Dans l’enquête menée par la Gendarmerie, il a été déterminé que le couple s’était disputé et battu dans la chambre. Détenue, Mary Meyers Kayley a été arrêtée sous l’inculpation d’« homicide volontaire » par le 2e tribunal pénal de Manavgat, une ville de la province d’Antalya, en Turquie.

Le procureur aurait déclaré que cette dispute avait éclaté après que Mary a découvert que Pegram l’avait trompée avec une ex-petite amie.

Le couple avait tellement bu que le personnel de l’hôtel a dû aider Mary à rejoindre sa chambre au cinquième étage, a déclaré le tribunal.

Plus tôt dans la soirée, Pegram a tenté d’acheter plus d’alcool dans le hall de l’hôtel, mais le personnel a refusé de le servir en raison de son état d’ébriété, selon le témoignage du personnel de l’hôtel. Peu des temps après, selon le procureur, une bagarre a éclaté.

Le déroulé de la journée

Plus tôt dans la journée, le couple avait joué au backgammon. Puis, ils avaient visité un salon de tatouage. Mary n’a eu de cesse de se vanter que son compagnon était « l’un des principaux trafiquants de drogue d’Angleterre« . Lorsque les responsables du salon de tatouage ont hurlé à l’interdiction de drogues en Turquie, Mary a vu rouge.

Les enquêteurs ont trouvé le corps sans vie du jeune homme sur le trottoir en contrebas et Mary a laissé entendre qu’il avait sauté de désespoir après lui avoir dit qu’elle voulait rompre. Mary a également déclaré que le sang trouvé sur le tapis provenait d’une coupure au pouce, le sang a ensuite été identifié comme étant celui de Pegram.

Une autopsie, pratiquée à l’Institut médico-légal d’Antalya, a révélé une quantité importante de cocaïne dans le sang du jeune homme.

Poussé d’une hauteur de 30 mètres


Le tribunal d’Antalya a déclaré que la victime est tombée verticalement du balcon. Après une chute d’une hauteur de 30 mètres Pegram s’est effondré face contre terre et heurtant le béton.

Lorsque la police a retrouvé le corps sans vie de Pegram, ils ont trouvé aussi Mary à moitié nue. Il y avait un verre brisé sur le sol. Elle essayait d’arrêter les saignements. Elle a alors affirmé à la police que son petit ami avait évoqué le suicide et avait tout de suite sauté.  « Il a eu une dispute avec le personnel de l’hôtel parce qu’il était ivre. Et je lui ai demandé de se calmer. Mais, il ne m’a pas écouté. Il m’a poussée au sol« , a-t-elle déclaré aux policiers. « J’étais aussi en colère, j’ai mis toutes ses affaires dans une valise. Et, j’ai voulu les jeter du balcon de la chambre. Juste au moment où je faisais cela, la boucle de la valise est ouverte et les vêtements sont tombés par le balcon. ».

Mary a assuré que son petit ami « riait beaucoup » sur le balcon lorsqu’il a annoncé vouloir se suicider.

Mary a tout nié

La jeune femme Mary, en apprenant qu’elle passerait peut-être 24 ans derrière les barreaux, a nié fermement avoir tué son petit ami. Lors des interrogatoires, elle n’a eu de cesse de changer de version des faits quant à la dispute du couple. En effet, dans un premier temps, elle a admis sa dispute avec Pegram.

Elle a d’abord affirmé que c’était parce qu’il l’avait trompée avec une ex-petite amie. Mais, plus tard, elle a changé sa version. En effet, elle a assuré que la coupure qu’elle avait à la main à cause d’un verre brisé. En dernier recours, elle a assuré que la dispute était plutôt du fait de la consommation de drogue.

La jeune femme a raconté au tribunal qu’elle s’était rendue aux toilettes après leur violente dispute. Mais lorsqu’elle est réapparue, son petit ami n’était plus là.

Une expertise psychiatrique pour Mary

Elle a déclaré aussi devant le juge, ce vendredi 22 juillet, que Pegram était un chef de file de la drogue avec qui elle était en couple.

Ce vendredi, les procureurs ont requis la prison à perpétuité. Mais l‘audience a été ajournée. En effet, le juge a ordonné une expertise psychologique. Pour ce faire, Mary a atterri à la Faculté de médecine de l’Université d’Akdeniz, au Département de médecine légale.

En Turquie, la peine minimale sans libération conditionnelle pour un prisonnier à perpétuité est de 24 ans. La seconde audience devrait bientôt avoir lieu.

Accueil / Actualités / Elle apprend que son ami la trompe, le couple se dispute sur le balcon de leur hôtel : la suite est dramatique !