Elle devient millionaire à l’âge de 16 ans et continue de vivre des aides sociales, une histoire à peine croyable !

Callie Rogers, la plus jeune gagnante britannique du loto, vit aujourd'hui sous aides sociales après un jackpot de 1,8 million de livres !

Source : IStock

Callie Rogers, la plus jeune gagnante britannique du loto, vit aujourd’hui grâce aux aides sociales après un jackpot de 1,8 million de livres sterling. Foozine vous raconte son plongeon dans la drogue et les tentatives de suicide.

Ce n’est pas tout de gagner une belle somme d’argent au loto, encore faut-il savoir la dépenser intelligemment ! Nombreux sont ceux qui ont ajouté plusieurs zéros au solde de leur compte bancaire, finissant ensuite aux crochets des aides sociales.

C’est l’histoire de Callie Rogers et son extraordinaire gain à l’âge de 16 ans. Après avoir brulé son argent, elle se retrouve aujourd’hui pauvre et aux dépens des aides sociales.

De la richesse aux aides sociales

L’histoire de Callie Rogers est l’histoire d’une femme qui détient depuis près de 20 ans le record du plus jeune gagnant du Loto anglais. En effet, le 28 juin 2003, elle a décroché un jackpot de 1,87 million de Livres Sterling, soit près de 2,2 millions d’euros en 2003. Elle n’avait alors que 16 ans.

Ce gain a fait d’elle la plus jeune millionnaire du pays. Cela fait plus de 19 ans aujourd’hui depuis ce jour fatidique, et aujourd’hui, ils ont complètement changé pour la jeune fille. La vie que tous ses proches ont imaginé pour elle n’est restée qu’un rêve doré, la réalité étant très différente. Aujourd’hui Callie vit dans la misère, et pas du tout dans le confort que l’on peut imaginer.

Dernièrement, la jeune femme a avoué avoir gaspillé tout son argent dans toutes sortes de frivolités inutiles. Fêtes, shopping et tout ce qui peut caractériser le brusque changement de statut économique d’un jeune fille de seize ans.

Elle craque totalement !

Une garde-robe estimée à 300 000 euros, de l’argent gaspillé dans toutes sortes de choses, de la chirurgie esthétique, de l’argent « prêté » à des amis et à des proches… Tout y est passé.

Deux semaines après sa victoire, elle a rencontré un garçon au chômage nommé Nicky Lawson, avec qui elle a eu un fils qui a aujourd’hui cinq ans et une fille de trois ans. Au cours de cette relation, elle a dépensé 250 000 Livres Sterling, soit environ 300 000 Euros seulement pour la cocaïne.

Souffrant de dépression, et accro à la cocaïne, elle a tenté de se suicider à trois reprises. La dernière tentative de suicide a eu lieu en 2010 après avoir appris qu’elle avait perdu la garde de ses enfants.

Callie, grâce à cet argent gagné, croyait pouvoir laisser ses problèmes derrière elle. En effet, la jeune fille issue d’une famille divisée, avait abandonné l’école et vivait sous la tutelle des autorités locales et grâce aux aides sociales.

Callie se retrouve seule et vulnérable

L’argent ne fait pas toujours le bonheur. En effet, à défaut de lui apporter le bonheur, sa richesse l’a laissée seule et vulnérable.

Aujourd’hui, la jeune femme a 35 ans et suit une formation d’infirmière.

Avec son compagnon, elle vit dans une modeste maison de trois chambres. Ils louent ce logement à 500 Livres Sterling, soit environ 350 Euros, à Workington, dans le nord-ouest de l’Angleterre.

Avec son partenaire, le pompier Paul Penny, 43 ans, ils ont eu un fils, Blake, qui a aujourd’hui 10 ans.

Sa nouvelle vie n’a cependant pas été exempte de tragédie. En effet, Blake avait un frère jumeau, Mason, qui est mort à la naissance. Callie Rogers, qui a deux enfants âgés de 17 et 15 ans de sa relation précédente, a confié cette histoire au Daily Mail. « Je n’arrive pas à croire que dix ans se sont écoulés depuis que j’ai tenu cet énorme chèque. C’est comme si c’était il y a une éternité. J’étais trop jeune pour gagner à la loterie. Je ne pense pas que les jeunes de 16 ans devraient être éligibles. », s’épanche-t-elle.

Elle vit maintenant des aides sociales !

Et d’ajouter « C’était trop d’argent pour quelqu’un d’aussi jeune. Même si vous dites que votre vie ne changera pas, elle change. Et souvent pas pour le mieux. Cela m’a presque brisée. Mais heureusement, je suis à présent plus forte. J’essaie d’oublier les hauts et les bas que j’ai traversés et de me sentir comme une personne normale. La pression pour tout éclabousser et vivre une vie de fête glamour a disparu… et je préfère ça. »

Aujourd’hui, la famille, heureuse, survit grâce aux aides sociales et Callie est aussi dévouée à ses enfants.

Accueil / Actualités / Elle devient millionaire à l’âge de 16 ans et continue de vivre des aides sociales, une histoire à peine croyable !