Elle explose en larmes en découvrant l’état de la tombe de son enfant

Une famille a été grandement surprise en découvrant une herbe particulièrement verte autour de la tombe de leur fils, ancien soldat de l'US Air Force.

©capture facebook

La famille du défunt pensait qu’il s’agissait d’un miracle, pourtant, cela ne l’était pas. Si l’herbe sur la tombe de l’ancien soldat de l’US Air Force était verte, c’est parce que quelqu’un assurait son arrosage chaque. Découvrez l’intégralité de l’émouvante histoire.

Le décès de Joseph Villasenor

Le sergent Joseph Villasenor, engagé dans l’armée américaine en 1994, a passé pas moins de 16 ans de sa vie à servir son pays. En 2010, sa vie s’est arrêtée brutalement dans un accident de la route alors qu’il se rendait à un match de softball. Il avait alors 36 ans.

Originaire d’Arlington, une ville de plus de 360 000 habitants située au Texas, ce jeune homme a été enterré au cimetière Garden Park près de Conroe, situé à quelques kilomètres seulement. Puis, un jour de 2015, quand ses parents Raymond et Rachel se sont rendus sur sa tombe, ils ont constaté quelque chose de très inattendu…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Stéphanie Le Borgne (@bigoudojardin)

Un geste émouvant

La tombe du jeune homme était en effet entourée d’une herbe très verte, qui contrastait avec l’environnement, brûlé par la grave sécheresse qui a frappé l’État du Texas. Cette situation a laissé les parents du défunt sans voix. Toutefois, il ne s’agissait pas de l’opération du Saint-Esprit, comme nous l’apprennent les médias américains CBS.

En réalité, ce joli geste est l’œuvre de Jake Reissig, un résident de 86 ans de la ville de Conroe. Après la disparition de sa femme Betty en 2014, le retraité a toujours pris l’habitude de couper chaque jour quelques roses de son jardin pour les apporter sur la tombe de sa bien-aimée. Il prend également le temps de les arroser quotidiennement lorsque le temps est chaud et sec.

Après 65 ans de mariage, Jack a décidé d’effectuer cette routine tous les jours pour se sentir encore plus proche de sa défunte épouse. Or, un jour, pendant cette sécheresse de 2015, il a remarqué une jeune femme qui pleurait sur une tombe voisine. C’était la sœur de Joseph Villasenor.

enfant
© Roger Reissig / Facebook

« Ils pensaient que c’était un miracle »

Le retraité consacre quelques minutes de son temps tous les jours au chevet de la tombe du jeune homme. Il arrose notamment les herbes, comme il le fait pour sa femme. Lorsque les parents de Joseph Villasenor se sont rendus au cimetière à la fois suivante. Ils ont été surpris. En sachant ce qui s’est passé, ils ont chaleureusement remercié l’octogénaire.

« Ils pensaient que c’était un miracle. Ils ne pouvaient pas croire qu’un étranger ferait ça pour lui », a déclaré Roger, l’un des neuf enfants de Jake.

L’histoire a, depuis, été partagée sur les réseaux sociaux et a suscité des milliers de réactions d’internautes émus.

Un octogénaire violemment agressé en plein cimetière

En parlant d’un cimetière, un homme et son épouse ont été violemment agressés et sont arrivés au cimetière de Labastide-Saint-Sernin, au nord du département. Ils venaient se recueillir en toute intimité quand un homme encapuchonné a surgi de nulle part pour ceinturer et plaquer l’époux au sol.

L’agresseur a blessé l’homme à son poignet. Sa femme, tétanisée, n’a rien pu faire. Le voleur est parvenu à ses fins malheureusement et s’est emparé du portefeuille de sa victime. Il a ensuite pris la fuite tandis que sa propre compagne l’attendait patiemment au volant de leur véhicule avant de mettre les gaz.

L’affaire a tout de suite été prise en main par les gendarmes de la communauté de brigades de Saint-Jory. Après des enquêtes, ils ont pu mettre la main sur les voleurs, qui ont tout de suite été placés en garde à vue.

Pour rappel, ils sont déjà connus des services de gendarmerie pour des faits de vols à la roulotte ou de cambriolages. Lors des auditions, ils ont niés dans un premier temps leur implication, mais très vite, le trentenaire a reconnu les faits.

Ce qui a probablement délié la langue de son complice présumé qui a été relâché. Son compagnon était pour sa part incarcéré à la maison d’arrêt de Seysses dans l’optique de son déferlement devant l’un des magistrats du parquet de Toulouse.

Accueil / Actualités / Elle explose en larmes en découvrant l’état de la tombe de son enfant