Elle part du restaurant sans payer avec ses 4 enfants : 10 ans plus tard, le gérant reçoit une lettre, c’est l’émotion…

Dix ans après avoir quitté un restaurant avec ses quatre enfants sans payer, elle envoie une lettre pour s’expliquer… On vous dit tout!

Source : Capture Instagram

Guney Cokkaya, âgé de 23 ans, se trouve à la tête du restaurant-kebab Le Bosphore, à Mulhouse. Et il ne peut toujours pas croire ce qu’il s’est passé récemment. Il faut dire que l’histoire relayée par L’Alsace sort de l’ordinaire. Il faut donc remonter dix ans en arrière pour expliquer les circonstances.

Le départ soudain du restaurant

En 2010, une mère de famille, suivie de ses quatre enfants, pousse les portes du restaurant pour se nourrir… Or, tout ne se passera pas comme prévu. Au moment de régler l’addition de 50 euros, elle quitte le restaurant à toute vitesse sans payer. Une histoire tristement banale pour les restaurateurs, coutumiers de telles pratiques. Toutefois, l’histoire d’une mère de famille aurait pu s’arrêter là. Ce n’est pas le cas ici. 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by @hasani.vedat

Cependant, cette mère n’y a pas tenu. Dimanche dernier, un homme a déposé la lettre d’une femme qui désirait donc rester dans l’anonymat. Dans cette enveloppe, le gérant du restaurant a fait la découverte d’une lettre pour le moins inattendue.

La lettre inattendue

Il faut savoir qu’il ne peut jamais être trop tard pour faire la bonne chose. Voilà sans doute ce que la maman pensait lorsqu’elle a envoyé une lettre d’excuses. Et ce, au gérant du restaurant-kebab Le Bosphore, à Mulhouse, qu’elle avait quitté à toute vitesse 10 ans auparavant.

restaurant
Source : Capture Publication Facebook

 

Dans cette lettre, elle a rédigé : « Bonjour Monsieur le patron du Bosphore. Je vous remets cette lettre.. En 2010, j’avais mangé avec mes quatre enfants. ». Mais ce n’est pas tout : la maman va encore plus loin et fait un geste que personne ne pouvait prévoir ! La maman précise : « Je venais de sortir d’un divorce, la situation était désespérée et je suis partie sans payer. Je me suis rappelée récemment de cette histoire. J’espère que vous me pardonnerez pour cela » Pardonnez-moi, je regrette sincèrement. ». Avec la lettre, la maman a déposé un billet de 50 euros pour régler sa dette.

La réaction du gérant du restaurant

Guney Cokkaya, âgé de 23 ans, représente actuellement le gérant du restaurant le Bosphorus. Or, il n’avait que 13 ans au moment de l’incident. Mais comme le restaurant a fait l’objet d’un rachat en 2000 par son père, originaire de Turquie, le jeune homme a mené l’enquête avec toute la famille. Son père ne garde aucun souvenir de cette dame. « On ne sait donc pas si cette mère s’était « enfuie » avec ses enfants sans rien dire ou si elle avait expliqué qu’elle n’avait pas les moyens de payer », explique Guney Cokkaya au journal alsacien.

Ce dernier assure que si cette cliente avait fait part de sa situation à son père, qui gérait alors le restaurant, il lui aurait offert le repas « de bon cœur ». Et si elle avait pris la fuite, « ils n’ont pas dû lui courir après ». L’histoire a alors été partagée sur les réseaux sociaux par un ami de Guney Cokkaya. Ainsi l’initiateur du collectif « Pour plus tard », qui distribue donc des repas aux sans-abri, parmi d’autres, pour « sensibiliser les gens à avoir le cœur sur la main ». Pour Guney Cokkaya, il y a une chose à garder en mémoire dans cette histoire : « Il ne faut pas juger les gens trop vite!».

 

Accueil / Actualités / Elle part du restaurant sans payer avec ses 4 enfants : 10 ans plus tard, le gérant reçoit une lettre, c’est l’émotion…