Elle perd sa fille de 19 ans suite à un choc toxique causé par un tampon et révèle ses derniers mots déchirants avant de mourir

Par Foozine, le 12 Octobre 2019, dans actu

Une mère au coeur brisé qui a perdu sa fille à cause du syndrome de choc toxique après avoir porté un tampon, a raconté comment la jeune fille de 19 ans est décédée dans ses bras alors qu'elle 'la suppliait de ne pas mourir'.

Dawn Massabni, 56 ans, du New Jersey, a admis qu'elle est toujours hantée par le moment où Maddy a perdu son combat le 30 mars de cette année.

L'étudiante en mode, qui avait fêté son anniversaire trois jours plus tôt, était sortie dîner avec sa famille lorsqu'elle a commencé à se sentir mal. Son état s'est détérioré rapidement au cours des deux prochains jours jusqu'à ce que Dawn appelle désespérément les ambulanciers lorsque Maddy a perdu connaissance.

1570871984-choc toxique2.jpg

Elle a été emmenée aux soins intensifs, mais sa condition mortelle avait entraîné la fermeture de ses organes et Dawn a été confrontée à la décision déchirante de désactiver son support vital.

1570871981-choc toxique1.jpg

Désormais, la mère en deuil souhaite ardemment faire prendre conscience des dangers des tampons. Dawn a expliqué que Maddy était en période de règles mais qu'elle changeait régulièrement de tampon conformément aux directives.

1570871981-choc toxique3.jpg

Le 29 mars, Maddy était dans un état critique, à peine capable de bouger. Elle mourait. 'J'avais mes bras autour d'elle en disant 'Ne me quitte pas, je t'aime' Elle est mort là, dans mes bras, dans son lit. C'était horrible' raconte la maman.

L'enquête sur la mort de Maddy a révélé qu'elle portait un tampon et était en état de choc toxique, causé par une bactérie staphylocoque ou streptocoque. Encore aujourd'hui, Dawn a révélé qu'elle faisait toujours des cauchemars à propos du moment où elle avait dû dire au revoir à son enfant...

Dawn et le frère de Maddy font maintenant campagne pour faire connaître le SCT (syndrome du choc toxique) et ont créé une fonction appelée Don't Shock Me en l'honneur de Maddy.

Le syndrome du choc toxique est une maladie infectieuse rare et aiguë, potentiellement létale, causée par une toxine bactérienne qui pénètre dans la circulation sanguine à la suite d'une infection par un agent pathogène. Les médecins ont affirmé qu'elle affecte environ une ou deux femmes sur 100 000. Le syndrome du choc toxique peut rapidement affecter plusieurs organes différents y compris le foie, les poumons et les reins (ce qui est le cas ici pour Maddy). Comme cette affection progresse rapidement, l'aide médicale est nécessaire aussitôt que possible.