Elle se dit 'heureuse' d'avoir abattu une girafe noire et provoque l'indignation des internautes

Par Foozine, le 03 Juillet 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

En juin dernier, Tessa Thompson Talley, une chasseuse américaine, s'était rendue en Afrique du Sud afin d'y traquer un gibier très inhabituel et elle a publié sur les réseaux sociaux des clichés où elle pose devant la dépouille d'une girafe noire, un animal rare placé sur la liste des animaux menacés. Ce qui a provoqué l'indignation chez les internautes du monde entier...

Visiblement très fière de sa prise, Tessa Thompson Talley a posté les photos sur son compte Instagram, accompagnées de quelques phrases : 'Oui, je l'ai fait ! J'ai réussi. Sur cette photo, vous voyez une girafe de 18 ans pesant 1800 kilos, et j'ai pu obtenir 900 kilos de viande dessus. Je n'ai jamais été aussi heureuse.'
Elle se dit 'heureuse' d'avoir abattu une girafe noire et provoque l'indignation des internautes
Dès le 16 juin, le site Africa digest dénonçait ces agissements, parlant d'une 'sauvage américaine blanche, en partie néandertalienne, qui se rend en Afrique et abat une girafe noire très rare, grâce à la stupidité de l'Afrique du Sud'
Elle se dit 'heureuse' d'avoir abattu une girafe noire et provoque l'indignation des internautes
Très vite, la chasseuse américaine, adepte du safari, a dû disparaître des réseaux sociaux suite à la prolifération des attaques violentes à son encontre. Mais les photos de Tessa avec la girafe circule encore sur les réseaux et a été reprise jusqu'en France.

Rémi Gaillard, fervent défenseur des animaux, a lui aussi posté cette photo sur Twitter en l'agrémentant d'insulte à l'encontre de l'américain et du commentaire 'La forme la plus élevée de la vie n'est sûrement pas l'homme'
Elle se dit 'heureuse' d'avoir abattu une girafe noire et provoque l'indignation des internautes