Elle se fait régulièrement violer devant ses 5 enfants pendant 10 ans avant que le plus petit ait le courage d'appeler la police

Par Foozine, le 16 Septembre 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Jane Hanmore, mère de 5 enfants, déclare que son mari, Brian Hanmore, la violait toutes les semaines pendant 10 ans, même devant leurs enfants. Il traitait sa femme de 'grosse' et de 'paresseuse' et lui mettait les mains autour de la gorge, la maltraitait verbalement et lui tirait les cheveux violemment.

Le cauchemar de Jane a commencé en 2001 quand Hanmore a commencé à lui infliger de violentes insultes quelques mois seulement après leur première rencontre. Mais quand leur premier enfant n'avait que 5 mois, il la viola pour la première fois après que Jane ait refusé d'avoir des rapports avec lui. Mais cette attaque est la première d'un enfer qui a duré 10 ans.

violée 10 ans

'Je ne pouvais jamais m'échapper. Un jour, les enfants sont entrés dans la cuisine alors que Brian me violait alors que je me tenais près de l'évier et quand ils m'ont demandé pourquoi je pleurais, j'ai menti et dit que je m'étais coupée le doigt. Puis je leur ai dit de retourner dans le salon alors qu'il continuait. J'avais trop peur de le dire et Brian m'a fait sentir que personne ne me croirait' raconte t-elle.

violée 10 ans mari

En 2012, Jane a finalement eu le courage d'ordonner à Hanmore de partir mais même vivre sous un toit séparé n'a pas arrêté la torture mentale et physique... Il a refusé de la laisser seule, a fait irruption chez elle et la harcelait au téléphone.

'Un jour, Brian est rentré chez moi et a refusé de partir. Il m'a jeté par terre, m'a étranglé, puis m'a traîné dans le salon par les cheveux. Heureusement, deux de mes fils âgés de 12 et 14 ans ont entendu mes cris et se sont précipités à ma rescousse. On a appelé la police. Ils m'ont aidé à le sortir de chez moi et à verrouiller la porte d'entrée'.

Il a été arrêté et reconnu coupable, mais il a continué de l'appeler des dizaines de fois par jour. Excédée, Jane a appelé la police et leur a parlé des dix dernières années de mauvais traitements qu'elle avait subi aux mains de son mari. Il a été condamné à 10 ans de prison.

'Je suis soulagée maintenant mais j'aimerais bien qu'il soit emprisonné plus longtemps. J'essaie toujours de reconstruire ma vie. S'il vous plait, parlez si vous êtes victimes de violence, ces hommes doivent être exposés au monde entier pour les monstres qu'ils sont vraiment'conclut-elle.