En Belgique, les contrôles antidopage concernent aussi les amateurs en salle de sport

Par Foozine, le 21 Mars 2018, dans sport
Rejoins Foozine sur FB  

En Belgique, la politique de lutte antidopage ne se limite pas aux sportifs de haut niveau, les amateurs sont également dans le collimateur des autorités anti-dopages ! Un décret vient d'être modifié, désormais, les adhérents des clubs de fitness qui soulèvent des charges ou s'entraînent librement s'exposeront à une sanction en cas de dopage avéré.

Si vous avez l'habitude d'aller faire du sport en Belgique, il va falloir faire attention à ce que vous mettez dans votre eau !
La réglementation va désormais avoir un impact sur des sportifs pratiquant simplement le fitness pour le loisir.
En Belgique, les contrôles antidopage concernent aussi les amateurs en salle de sport
Et les sanctions ne sont pas à prendre à la légère, puisqu'on parle d'une suspension de toute activité pour une durée de 1 à 4 ans, et d'une amende allant de 350 à 10 000 euros !
En Belgique, les contrôles antidopage concernent aussi les amateurs en salle de sport
Selon les études, entre 20 et 30% des pratiquants se doperaient en Flandre où des tests sont déjà réalisés. De quoi faire réfléchir ceux qui glissent de la créatine ou d'autres choses avant de soulever les haltères !

Ces substances utilisées pour améliorer les performances mettent en danger la santé du sportif qui les consomme en l'exposant à de graves effets secondaires tels que troubles du rythme cardiaque, troubles psychiques...
En Belgique, les contrôles antidopage concernent aussi les amateurs en salle de sport