En cas de fraude aux impôts : découvrez ce que le fisc Français vous réserve !

En faisant vos déclarations d’impôts, faites très attention. S’il y a une fraude, découvrez ce que le fisc vous réserve. Il s’avère que la note est très salée !

Source : Capture Facebook

Remplir sa déclaration d’impôts 2022 n’a jamais été une mince affaire. Or, cette démarche ne peut pas être prise à la légère. Sans compter que l’administration a le pouvoir et le droit de vous pénaliser si votre déclaration n’était pas remplie correctement. Diverses sanctions peuvent encore vous tomber dessus. Comment éviter cela selon vous ? Nous vous donnons tous les détails dans cet article.

Attention sur la manière dont vous faites votre déclaration !

Comment ne pas se réjouir d’avoir le site impots.gouv.fr à portée de main ? Pour bon nombre d’entre nous, cette plateforme représente une véritable aubaine pour remplir sa déclaration de revenus sans avoir à se déplacer. Voilà une bonne idée ! Sauf si vous vous rendez compte que les services fiscaux peuvent vous pénaliser pour avoir fait cela !

En effet, vous pouvez être condamné à une amende allant jusqu’à 15 euros si vous ne déposez pas de déclaration papier pour vos impôts 2022. Cette amende est valable pour les déclarations entrant dans leur deuxième année d’imposition et plus.

Les primo-déclarants ne seront pas pénalisés de cette manière. Si leur déclaration est autorisée pour les impôts 2022, ce n’est pas toujours une bonne chose. Surtout qu’en termes de sécurité, le papier est toujours plus conseillé.

Inscrivez toutes vos sources de revenus !

Pour payer vos impôts 2022, rien n’est facultatif. De plus, tout se fait sur votre déclaration de revenus. Alors que certaines personnes auront tendance à cacher ou à oublier certaines sources financières, cela peut engendrer des pénalités importantes. Ce sera notamment le cas si au cours d’une période, vous avez loué votre résidence secondaire et que vous avez omis de déclarer ces revenus.

Dans cette hypothèse, la direction peut vous demander de payer une majoration de 0,1% par mois de retard si vous déclarez vous-même le montant. Dans le cas où vous ne déclarez pas vous-même le montant, la majoration sera de 0,2 %.

Il en va de même pour les autres sources de revenus que vous pouvez avoir. Rappelez-vous que la dissimulation ou la création de fausses factures et autres peut être considérée comme une fraude. Dans une telle situation, vous serez confronté à une pénalité de 40% de plus à payer avec un intérêt de 0,2%. Par conséquent, il est important d’être le plus vigilant possible sur vos déclarations pour éviter tout désagrément lors du paiement de vos impôts 2022.

Et les comptes étrangers alors ?

Par ailleurs, les comptes étrangers doivent être déclarés à l’administration fiscale pour le paiement de vos impôts 2022. Cette démarche est également valable pour vos contrats d’assurance-vie. Pour ce faire, vous devez ajouter une annexe n°3916-3916 bis à votre déclaration. Sachez qu’en cas de non-déclaration, l’administration peut vous infliger une amende de 1 500 euros pour chaque compte.

Sachez que cette pénalité s’applique notamment si votre compte bancaire contient plus de 10 000 euros. En outre, les pénalités sur les impôts 2022 seront plus importantes si votre compte est domicilié dans un pays considéré comme un paradis fiscal. Dorénavant, vous êtes prévenus !

Accueil / Actualités / En cas de fraude aux impôts : découvrez ce que le fisc Français vous réserve !