En faisant craquer son cou, il se provoque un AVC

Par Foozine, le 09 Mai 2019, dans actu

Josh Hader qui avait mal au cou, a eu la très mauvaise idée de s'être étiré en faisant craquer ses cervicales et ce geste d'apparence anodine n'a pas eu l'effet escompté. Ainsi, toute la partie gauche de son corps a commencé à s'engourdir et le jeune homme de 28 ans n'était plus capable de marcher droit.

Arrivé à l'hôpital une demi-heure plus tard, il ne pouvait plus marcher du tout. Le scanner passé en urgence a révélé qu'il n'y avait pas de saignement dans le cerveau, mais qu'une dissection d'une artère vertébrale avait provoqué un caillot de sang à l'origine de son AVC. Josh Haden s'est vu administrer en urgence des anticoagulants et a passé plusieurs jours en soins intensifs avant d'aller dans un centre de rééducation.

Depuis, il se remet de l'AVC et peut à nouveau marcher, cependant, quelques symptômes persistent : des problèmes d'équilibre, du mal à contrôler son bras gauche, un manque de sensation dans le bras droit et la jambe.

Pris en charge rapidement, Josh a été chanceux. D'après des spécialistes qu'il a consulté par la suite, il est passé très près d'un coma qui aurait pu lui être fatal. 'Dans 99,9% des cas, vous pouvez craquer votre cou sans problème' relativise Kazuma Nakagawa, le neurologue spécialiste des accidents vasculaires cérébraux.