Énergie : terrible nouvelle pour tous les Français, le pire est à venir… le bouclier tarifaire ne va pas s’appliquer à tout le monde

Considérés comme une catégorie à part, les copropriétaires ne bénéficient pas d'aides particulières. Pourquoi ?

Source : Istock

La hausse des prix fait son effet chez de nombreux foyers. Que nous soyons propriétaires, citoyens ou entreprises, beaucoup vont galérer cet hiver. En outre, le coût de l’énergie qui devient de plus en plus intense n’épargne pas le secteur immobilier. Les factures de gaz vont flamber pour les copropriétés.

Le coût de l’énergie va augmenter pour les copropriétés

Pour ceux qui ne connaissent pas le terme, la copropriété signifie que l’immeuble est détenu par différents propriétaires. Quant au bouclier tarifaire, cela regroupe les aides que ces propriétaires perçoivent.

Les deux termes sont donc complémentaires. Ou plus précisément, c’est ce que le gouvernement essaie d’accomplir jusque-là.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sezni BINIASZ (@seznibiniasz)

Dans le cadre de l’augmentation du prix de l’énergie, ce sont les copropriétaires qui vont le plus en souffrir. Référons-nous au cas d’une présidente déléguée par les propriétaires d’un immeuble, Audrey Daudignon, pour mieux comprendre ce contexte.

Selon elle, les copropriétaires paient chaque année 25 000 euros pour le chauffage et l’eau chaude. Cependant, ce chiffre risque d’atteindre une centaine de milliers dans les semaines qui vont venir. La situation est donc alarmante.

Qu’en est-il du bouclier tarifaire ?

À part cette fâcheuse hausse du prix de l’énergie, la déléguée des copropriétaires a aussi mis un point sur un autre sujet, le bouclier tarifaire. En effet, les copropriétés ne perçoivent plus ni d’aide financière, ni de bouclier tarifaire.

Pour rappel, un immeuble doit disposer d’un seul compteur afin que les propriétaires bénéficient d’une subvention. Alors que pour cette copropriété, l’immeuble dispose de plusieurs compteurs électriques.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par NDR Info (@ndr.info)

En retour, ces copropriétaires en pleine détresse ont reçu comme réponse l’annonce de Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique. Le ministère serait en effet en train de mettre en place une alternative afin de diminuer cet impact.

Tout le monde pourrait ainsi payer moins pour l’énergie cet hiver. Les copropriétaires bénéficieront alors de ce bouclier, mais sous condition.

Quelle alternative est donc proposée pour faire face à la hausse du prix d’énergie ?

Les petites copropriétés et les particuliers qui consomment moins de 150 MWh d’énergie par an peuvent bénéficier d’un bouclier tarifaire. Il faut toutefois qu’ils aient passé un contrat direct avec le fournisseur d’énergie.

En outre, l’aide consiste en un gel de tarif réglementé de distribution de gaz naturel ou TRVG. L’alternative a été mise en place depuis novembre 2021 et sera prolongée jusqu’en décembre 2022. Ce dispositif est stipulé par la loi de finances 2022.

En outre, le gouvernement a précisé depuis le 16 février 2022 que ce bouclier tarifaire est mis en place afin d’aider les particuliers résidentiels face à l’augmentation de prix d’énergie. À savoir ceux qui utilisent un chauffage commun au gaz ou bien un réseau de chaleur citadin au gaz naturel.

Les acteurs concernés, citons les grands fournisseurs d’énergie et l’État, ont donc, depuis ce moment-là, conçu un dispositif suivant cette norme. Cela consiste en une mise au point du bouclier tarifaire existant afin de convenir aux consommateurs individuels.

Accueil / Actualités / Énergie : terrible nouvelle pour tous les Français, le pire est à venir… le bouclier tarifaire ne va pas s’appliquer à tout le monde