Escobar enfin sur grand écran

Par Julie.D, le 18 Avril 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

C’est aujourd’hui que sort en salles Escobar, le dernier long métrage de Fernando León de Aranoa. L’occasion de retrouver Penelope Cruz et Javier Bardem, unis à l’écran comme dans la vie.

Présenté hors compétition à La Mostra de Venise, en septembre 2017, le film avait remporté un franc succès. Il est désormais projeté en salles, l’occasion de découvrir ce nouveau biopic dédié à l’un des plus grands trafiquant de drogues de l’Histoire. On y découvre Pablo Escobar à travers les yeux de la journaliste Virginia Vallejo.

Escobar Filmax

L’amour au cinéma comme dans la vie

Fernando León de Aranoa, connu pour son film A Perfect Day, s’est ici attaqué à un personnage mythique. Ce n’est pas la première fois que la vie du chef du cartel de Medellin est adaptée à l’écran. Benicio Del Toro, dans Paradise Lost, et Wagner Moura dans Narcos, se sont déjà prêtés avec succès à cet exercice périlleux. Un défi que Javier Bardem n’a pas non plus hésité à relever, acceptant peut-être le rôle de sa vie, bien qu’il se soit déjà illustré dans plusieurs longs-métrages comme Skyfall ou No Country for Old Men.

À ses côtés, l’actrice espagnole Penelope Cruz. En couple dans la vie comme au cinéma, ce n’est pas la première fois que ces deux acteurs se retrouvent devant la caméra. Ils ont déjà partagé neuf fois la même affiche, mais sont tombés amoureux lors du tournage du film Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen en 2008. Ils avaient renouvelé l’expérience en 2013 avec Cartel, et seront à nouveau tous les deux présents dans le film Everybody knows, qui sortira en salles en mai. C’était pourtant en 1992, sur le plateau de Jambon, Jambon, qu’ils s’étaient rencontrés pour la première fois.

Javier et Penelope dans Escobar

Histoire

Pablo Escobar, le criminel le plus riche de l’Histoire, effraie autant qu’il fascine. Celui qui a longtemps été surnommé « l’empereur de la cocaïne » a terrorisé la Colombie dans les années 80, en provoquant un niveau de violence inédit dans le trafic de drogue. Dans ce film, le cinéaste a choisi d’adapter le livre de Virginia Vallejo, Loving Pablo, Hating Escobar. On découvre alors la liaison qui unissait le narcotrafiquant à la journaliste colombienne Virginia Vallejo. Au-delà de cette histoire d’amour, le film se veut un document politique, et un portrait intime du criminel.

Si Javier Bardem s’illustre dans ce rôle en se montrant à la fois charismatique et cruel, il a déclaré lors de La Mostra de Venise avoir conscience des dommages et des morts causés par Pablo Escobar. Tout comme Penelope Cruz, ils n’ont pas souhaité faire apparaître de violence gratuite à l’écran, ni dessiner le monde de la drogue comme quelque chose de glamour. L’histoire se déroule entre 1983 et 1987, lorsque le narcotrafiquant, élu suppléant à la Chambre des représentants de Colombie, se lance en politique avec l’espoir de devenir un jour Président. C’était juste avant qu’il ne plonge dans le trafic de drogue et devienne le criminel le plus recherché du pays. Un biopic juste et mesuré, à découvrir sans plus tarder !


Un article signé Julie.D

Issue d’une formation en journalisme et en communication, je me passionne avant tout pour les mots. Mes domaines de prédilection ? Le design, la gastronomie, la musique, et le bien-être au naturel.