Etats-Unis- Première Mondiale: Une femme transgenre a pu allaiter son bébé

Par Foozine, le 17 Février 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Pour la première fois aux Etats-Unis, une femme de 30 ans, assignée homme à la naissance, a pu avoir des montées de lait grâce à la prise d'hormones, ce qui a permis d'allaiter son bébé. Le développement et la croissance du nourrisson ont été déclarés normaux, et d'autres recherches sont envisagées pour déterminer la qualité nutritive du lait venant d'une femme transgenre.

La femme transgenre de 30 ans, prenait des hormones depuis 6 ans, et n'avais jamais eu recours à des opérations chirurgicales de la poitrine ou de l'appareil génital. Elle voulait prendre ces hormones pour pouvoir allaiter son futur bébé à la place de sa compagne enceinte qui ne voulait pas le faire.
Elle a donc suivi un traitement à base d'estradiol et de progestérone durant 3 mois avant que le bébé naisse.
Etats-Unis- Première Mondiale: Une femme transgenre a pu allaiter son bébé
Elle stimulait sa poitrine à l'aide d'un tire-lait 5 minutes, trois fois par jour, et a réussi à se procurer un médicament interdit aux Etats-Unis : la dompéridone, pour augmenter le volume de la production de lait.
Elle a pu allaiter son bébé durant 6 semaines consécutives puis est passée à un lait maternisé. Il n'y a pas de risque pour l'enfant, mais il y en aurait pour la femme qui a dû prendre une quantité trop importante pour que cela se produise.

Le nourrisson est en très bonne santé, et cela n'a pas eu de complications sur sa croissance, mais des études sont en cours pour déterminer la qualité nutritive du lait de femmes transgenres.
Etats-Unis- Première Mondiale: Une femme transgenre a pu allaiter son bébé