Êtes-vous en burn-out maternel ? Voici 4 symptômes pour le déceler :

Par Foozine, le 26 Mars 2018, dans lifestyle
Rejoins Foozine sur FB  

Même si la maternité peut être véritablement épanouissante, il arrive aussi qu'elle entraîne un profond surmenage, et nombreuses sont les femmes concernées par le burn-out maternel, aussi appelé 'épuisement maternel'. Toutes les mamans savent qu'élever un enfant est souvent source de stress, de doute et de fatigue, mais lorsqu'on parle de burn-out, le problème est bien plus grave que ça ! 

Découvrez les symptômes pour déceler si vous êtes concernée, et quelques remèdes pour y remédier !

S'énerver contre ses enfants et son compagnon :

Bien que les disputes soient entièrement normales dans la vie quotidienne d'une famille, elles peuvent être beaucoup plus courantes, et sans aucunes raisons.
Tout simplement car la fatigue physique et l'épuisement moral ont pris le dessus, et vous ressentez le besoin de râler !
Êtes-vous en burn-out maternel ? Voici 4 symptômes pour le déceler :
Oublier beaucoup de choses :

Le fait d'oublier constamment des choses est un signe de burn-out, ne pas se souvenir d'un rendez-vous important, ou l'anniversaire de sa soeur, oublier d'aller chercher les enfants à la sortie de l'école... perdre ses clés ou son porte-monnaie. Faites attention si vous trouvez que ces événements ont tendance à se répéter trop souvent.
Êtes-vous en burn-out maternel ? Voici 4 symptômes pour le déceler :
Etre très fatiguée :

Si vous ressentez toujours la même lassitude au réveil, l'impression de n'avoir pas dormi, d'être déjà fatiguée alors que la journée vient de commencer. Et c'est là que le stress fait son apparition !
Êtes-vous en burn-out maternel ? Voici 4 symptômes pour le déceler :
Routine complètement chamboulée :

Vous aviez l'habitude de concocter de bons petits plats sains, de bouger, d'aller faire du sport tous les jours, de veiller à ce que toutes les machines soient à jour, ainsi que le repassage.
Mais vous avez remarquez que depuis quelques temps, vous laissez tomber, même si vous continuez à accomplir les tâches quotidiennes par habitude.
Êtes-vous en burn-out maternel ? Voici 4 symptômes pour le déceler :
Comment aller mieux ?

Il faut tout d'abord accepter de ne pas être une mère parfaite, car il n'en existe pas. Si vous avez besoin de parler de votre quotidien, n'hésitez pas à le faire à un psychologue ou à vos proches.
Mais il est conseillée de lâcher prise en déléguant certaines tâches à votre conjoint !

Détendez vous, prenez du temps pour vous, confiez vos enfants un petit moment à votre famille ou à vos amis.
Êtes-vous en burn-out maternel ? Voici 4 symptômes pour le déceler :