Explosion des prénoms arabo-musulmans en France avec près d'une naissance sur cinq

Par Foozine, le 02 Mars 2019, dans actu

Dans une étude publiée par 'Le Point', Jérôme Fourquet, analyste politique, affirme que 18% des nouveaux-nés garçons de 2016 portent un prénom arabo-musulman. La France fait face à une progression importante des prénoms arabo-musulmans, hébraïques et régionaux.

S'appuyant sur les données de l'Insee, celles de l'Ined, ainsi que sur les listes électorales, l'auteur a retracé l'évolution des prénoms donnés depuis un siècle en France. Selon lui, 18 % des nourrissons de sexe masculin nés en 2016 portaient un prénom arabo-musulman : 'La trajectoire de cette courbe est des plus impressionnantes et montre de manière très nette l'une des principales métamorphoses qu'a connue la société française au cours des dernières décennies' écrit-il.

prénoms arabo musulmans

Il souligne cependant que la part des prénoms régionaux ou anglo-saxons (Kévin sera le prénom masculin le plus attribué entre 1989 et 1996) a aussi augmenté de façon significative parmi la population.

Dans le même temps, il explique que le prénom catholique Marie disparaît progressivement chez les filles. Alors qu'il était à 20% au début des années 1900, le prénom est tombé à 1% dans les années 1970 et a pratiquement disparu des actes de naissance aujourd'hui.

Pour lui c'est le signe qu'en France, le communautarisme est de plus en plus fort avec notamment une séparation entre les classes sociales qui est bien plus prononcée aujourd'hui. Ainsi, il ne dénonce pas une éventuelle 'islamisation' de la France (les nouvelles générations sont de moins en moins croyantes) mais un renforcement, inquiétant selon lui, du sentiment identitaire (un breton souhaitera davantage aujourd'hui donner un prénom breton à son enfant qu'il y a 20 ans) qui risque de morceler la population Française. Et c'est une tendance, rappelons aussi que les 10 prénoms les plus donnés en France sont : Gabriel, Emma, Louis, Raphaël, Jules, Adam, Lucas, Léo, Louise et Jade.