France 2 : Une journaliste emblématique de la chaîne révèle son salaire colossale

Ce mercredi 22 juin 2022, Benoit Chavatte accueillait une nouvelle invitée sur son podcast Politalks. À l’encontre des tabous imposés par notre société, une célèbre journaliste politique dévoile son salaire qu’elle gagne grâce à France 2.

Source : Capture FTV

Benoit Chavatte, qui-est-ce ? 

Benoit Chavatte est un jeune animateur originaire de Calvados, ainsi qu’un aspirant journaliste. Il est aussi passionné de politique. Il a décidé, en avril 2022 de lancer un nouveau podcast politique intitulé Politalks. Ce projet se situe entre son domicile et le Royaume-Uni. En effet l’étudiant de 21 ans passe une année en Erasmus dans le cadre de ses études afin de perfectionner son niveau d’anglais. L’anglais est, dans le métier qu’il souhaite exercé, une base qui ne peut être ignorée.

angleterre benoit chavatte
Source : Pexels

Il créé ainsi un podcast nommé Politalks qui devient donc l’endroit parfait pour des conversations entre intéressés de politique et le reste du monde. Grâce à cela, il pourra recevoir des invités comme la journaliste de France 2 Nathalie Saint-Cricq. 

En effet, ce mercredi 22, l’animateur et présentateur Benoît Chavatte a reçu une invitée un peu spéciale. Nathalie Saint-Cricq, travaillant pour France Télévisions et plus précisément le service politique de France 2. Sa carrière débute chez eux en 2000, puis elle reçoit la promotion de chef du service politique en 2012 jusqu’en 2019. 

Elle dévoile son salaire choc 

Au long de ce podcast, Nathalie Saint-Cricq, n’a pas de gênes pour parler de sujets tabous de nos jours. De ce fait, elle parle de son salaire chez France 2. Ainsi, quand une question vient sur son salaire, la journaliste n’hésite pas à nous donner la réponse attendue. « Je gagne 5 600 euros net » déclare-t-elle, en ajoutant qu’elle avait « à peu près 35 ans d’ancienneté » dans le métier. Un salaire plus que confortable!

La journaliste de France 2 évoque ensuite ne jamais avoir de prime, ni de somme liée à ses interventions à la radio le dimanche. Elle continue : “Par exemple, voyez, je travaille à France Inter gratuitement le dimanche. Je n’ai jamais eu de primes. On n’a pas de prime de soirée électorale, ni d’émission.” Une déclaration assez osée. Surtout avec l’état actuel de notre pays où l’inflation creuse encore les inégalités sociales et la pauvreté des plus démunies. 

Nathalie Saint-Cricq
Source : Getty Images

France 2 et la corruption 

Lors de son podcast, la journaliste politique de France 2 évoque des rumeurs plus que répandue. Notamment sur la corruption des personnes dans son domaine. Voici ce qu’elle a eu à dire : « L’idéal serait (…) qu’on dénoue un certain nombre de fantasmes, qu’on dise combien on gagne, qu’on raconte qu’on n’a même pas le droit de recevoir un bouquet de fleurs ou une bouteille de champagne de quelqu’un. On a interdiction absolue de le faire, je parle dans le service public ».

Elle ajoute ensuite, « Je voudrais juste attirer l’attention, parce que c’est un truc qui m’énerve assez souvent sur la complaisance des journalistes politiques. On n’est jamais acheté, d’abord on n’a pas le droit d’être acheté, ensuite je ne vois pas comment on pourrait nous acheter ». Il est difficile d’être plus clair, néanmoins le doute ne se dissimulera pas si simplement. Des cas ont déjà relayés des affaires de corruption de journalistes. L’important c’est qu’elle n’est pas prête de se faire acheter ! 

Personnalité emblématique de France 2, Nathalie Saint-Cricq s’est également prononcée sur les élections présidentielles françaises. Elle est chroniqueuse dans l’Emission politique, présentée par la journaliste Léa Salamé, depuis 2017.

 

Accueil / Actualités / France 2 : Une journaliste emblématique de la chaîne révèle son salaire colossale