France 3 coupe un direct lorsque la journaliste parle de CRS avec matraques à un barrage de Gilets Jaunes

Par Foozine, le 19 Novembre 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Le journal de France 3 Aquitaine s'est brutalement arrêté alors qu'une journaliste était en train d'évoquer une situation tendue ce 17 novembre lors d'une manifestation de gilets jaunes. De nombreux téléspectateurs et internautes ont été surpris, certains ont crié à la 'censure' lorsque la journaliste s'est mise à dénoncer les abus policiers. 

Mais France 3 a démenti toute censure de sa journaliste expliquant qu'il y a une durée de temps très précise et au moment de ce duplex, 'la journaliste a été coupée sec pour rendre l'antenne à Paris'. D'ailleurs, les habitués des journaux régionaux avouent que ce type de 'coupure' est fréquente pour rendre l'antenne à l'heure à la régie principale parisienne.