France - La présidente d'une association de défense des animaux torturait une centaine de chats

Par Emilie, le 06 Mars 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

En novembre dernier, des dizaines de cadavres de félins avaient été retrouvés au domicile de la présidence de l'association Paradise Cats, qui recueille des chats abandonnés dans une maison de Biot (Alpes-Maritimes).

En effet, ce sont des bénévoles alertés par des riverains qui ont découvert une dizaine de cadavres de chats, et également une centaine d'autres félins en souffrance, amaigris et dans un état de santé inquiétant. 'Poursuivie pour mauvais traitements, sévices graves ou actes de cruauté envers un animal domestique', cette femme de 59 ans devait être jugée par le tribunal correctionnel de Grasse ce mardi après-midi.

Vous pouvez découvrir le reportage réalisé par France 3 le 15 novembre 2018, suite à la découverte des cadavres d'animaux et les images sont insoutenables :

Le procureur a requis une peine de 16 mois de prison dont 6 avec mise à l'épreuve. Une interdiction définitive de détenir un animal, l'impossibilité d'exercer toute profession en lien avec des animaux pendant cinq ans et une obligation de soins ont également été demandés. Evidemment, les chats récupérés en novembre avaient été confiés à d'autres associations, et notamment la Société de défense des animaux (SDA) de Nice, qui avaient lancé un appel aux dons.

Un article signé Emilie


Écrit quelques articles sur Terre pour foozine avant de partir en écrire sur Mars pour Elon Musk..