France - Le cauchemar des cailles pondeuses dévoilé par la nouvelle vidéo choc de L214

Par Foozine, le 21 Mars 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Cadavres, cages surpeuplées, membres déformés, blessures... Une toute nouvelle vidéo choc de L214 tournée dans un élevage de la Drôme dévoile le cauchemar qui se cache derrière les oeufs de caille produits en France.

En effet, après avoir révélé les terribles conditions d'élevage et d'abattage des cochons, chevaux, poulets, poules ou encore des lapins, l'équipe de l'association L214 s'est infiltrée en décembre 2018 dans les bâtiments d'une exploitation de 213 000 cailles appartenant à l'entreprise Drôme Cailles, dont les oeufs alimentent la grande distribution, notamment les magasins comme Cora, Carrefour et Intermarché.

Et comme on peut le constater dans cette vidéo insoutenable ci-dessous, les cailles vivent entassées dans des cages surpeuplées (plus de 80 cailles par m² précisément), et tapissées d'excréments. Les mâles sont pour la plupart éliminés à la naissance, les femelles destinées à pondre des oeufs, jusqu'à 300 par an, sont exposées à un éclairage artificiel allumé entre 16 et 18 heures par jour afin d'accélérer la ponte.

Dans ces conditions de vie comme celles-ci, certaines ne survivent pas, comme en témoignent les images des cadavres. D'autres en revanche, développent des malformations, perdent leurs plumes, se blessent ou deviennent agressives.

Avec cette vidéo, L214 espère interpeller le grand public : 'La place des oiseaux n'est pas en cage. Les Français le savent. C'est pourtant la triste réalité des cailles élevées pour leurs oeufs. Nous pouvons agir à un niveau individuel pour mettre fin à ce cauchemar. Demandons aussi aux supermarchés de renoncer aux oeufs issus de cailles élevées en cage.' souligne Sébastien Arsac, cofondateur de l'association.