François Molins veut fixer à 13 ans l'âge du consentement sexuel

Par Foozine, le 26 Février 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

François Molins, procureur de la République de Paris, est favorable à l'idée de fixer l'âge du consentement sexuel à 13 ans, car il affirme que le nombre de plaintes pour harcèlement et agression sexuelle a augmenté de 20 à 30% après l'affaire Weinstein.

En Novembre, le président Emmanuel Macron s'est prononcé à titre personnel pour 15 ans.
François Molins veut fixer à 13 ans l'âge du consentement sexuel
François Molins lui, s'est déclaré favorable pour que l'âge soit fixé à 13 ans.
'Tout acte sexuel commis par un majeur sur un mineur de moins de 13 ans pourrait être considéré comme 'une agression sexuelle aggravée', et en cas de pénétration, un viol.'
François Molins veut fixer à 13 ans l'âge du consentement sexuel
Suite à la campagne #balancetonporc, il y a eu un pic qui a atteint plus de 154 plaintes pour harcèlement et agression sexuelle juste pour le mois d'Octobre.
François Molins veut fixer à 13 ans l'âge du consentement sexuel
Pour le procureur de la République l'âge doit être fixé à 13 ans car c'est cohérent avec l'ordonnance de 1945 sur la protection des mineurs, c'est l'âge 'à partir duquel on est accessible à des sanctions pénales.'
François Molins veut fixer à 13 ans l'âge du consentement sexuel