Gérard Jugnot parle de son homosexualité, il balance tout dans « Les Grosses Têtes » !

Dans le best-of des Grosses Têtes diffusé lundi 11 juillet 2022 sur RTL, Gérard Jugnot part dans tous les sens ! En effet, il fait des confidences croustillantes sur sa sexualité !

Gérard Jugnot parle de son homosexualité, il balance tout dans Les Grosses Têtes !

Né le 4 mai 1951, Gérard Jugnot est l’un des artistes les plus connus du cinéma français. Avec ses rôles dans Les Bronzés (1978), Le Père-Noël est une ordure (1982) ou encore Les Choristes (2004), il fait partie des acteurs stars du cinéma français.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Shlomi Azria 🇫🇷 (@azriagency)

Mais Gérard Jugnot fait aussi partie de l’équipe des Grosses Têtes. Dans le best-of des Grosses Têtes diffusé lundi 11 juillet 2022 sur RTL, il donne le ton ! En effet, il fait des confidences sur sa s*xu*lité.

Splendid… Gérard Jugnot !

C’est sur les bancs du lycée Pasteur à Neuilly que se rencontrent Gérard Jugnot, Christian Clavier, Thierry Lhermitte et aussi Michel Blanc. Ensemble, ils forment la troupe comique du Splendid, un café-théâtre situé au 10 rue des Lombards, dans le 4e arrondissement de Paris. Ils fondent ce théâtre dans l’arrière-salle du bistrot, en 1974.

Avec ces 3 acolytes, « Gérard Jugnot » signe plusieurs pièces dont « Ma tête est malade », « Je vais craquer » et surtout « Amour, coquillages et crustacés », qui deviendra au cinéma « Les Bronzés« . Parallèlement à son activité au théâtre, l’acteur s’illustre dans des petits rôles dans « Que la fête commence« (1975) et « Le Juge et l’Assassin » (1976), réalisés par Bertrand Tavernier.

« Les Bronzés » en 1978 et « Le Père Noël est une ordure » en 1982, sont les deux films adaptés de pièces du Splendid qui le mettent sur le devant de la scène. En effet, les 2 films sont d’énormes succès tant et si bien que le comédien ne tarde pas à être réclamé par de nombreux cinéastes.

Gros carton pour ses autres films !

On le retrouve alors à l’affiche de nombreux films et, en 1984 il réalise son premier film, « Pinot, simple flic ». En 2000, Gérard Jugnot connaît un grand succès avec « Monsieur Batignole » et « Meilleur espoir féminin ».

En plus, il tourne dans différents films tels que « Les choristes », « les Bronzés 3 : amis pour la vie », ou encore « Entre amis ». Depuis, pour notre plus grand bonheur, le comédien ne cesse de poursuivre son bonhomme de chemin. Pour notre plus grand bonheur !

Les Grosses Têtes est l’émission phare de RTL. Animée pendant 37 ans par Philippe Bouvard (de 1977 à 2014), elle est aujourd’hui animée par Laurent Ruquier depuis la rentrée 2014.

En 2015, Laurent Ruquier recrute Gérard Jugnot. Le comédien du Splendid fait donc son grand retour dans l’émission mythique de la station de la rue Bayard, après 18 ans d’absence. En effet, Gérard Jugnot avait avait été l’une des « Grosses Têtes » de l’époque Philippe Bouvard, entre 1981 et 1997.

Son intimité affichée dans «Les Grosses Têtes»

Depuis le 1er juillet dernier, Les Grosses Têtes ont pris des vacances bien méritées. Et, dans le best-of de l’émission, diffusé lundi 11 juillet 2022 sur RTL, Gérard Jugnot se confie sur sa sexualité.

Depuis le début des vacances, TTL diffuse les meilleurs moments de l’émission dès 15h30. Ainsi, le lundi 11 juillet 2022, le best-of a démarré très fort ! Un échange truculent entre quelques artistes présents est parti dans tous les sens. En effet d’abord entre Steevy qui s’adressait ce jour-là à Jeanfi Janssens.

« Mais il est beau Jeanfi ! Non mais c’est vrai ça se voit au niveau de tes joues, t’as arrête l’alcool peut-être. », lui lance sans détour l’ancien lofteur.  « Non j’ai arrêté de me faire injecter.« , obtempère Jeanfi Janssens, et d’ajouter « C’est jamais bon quand on met deux pédés dans la même émission !« .

« Bah je crois qu’on n’est pas que deux quand même…« , renchérit alors Steevy Boulay pensant surement à Laurent Ruquier. L’historien Franck Ferrand, était aussi présent ce jour-là.

Gérard Jugnot sans langue de bois !

« Alors écoutez, ce n’est pas bien d’outer Gérard Jugnot.« , intervient alors Laurent Ruquier avant d’ajouter : « J’ai bien l’impression que la plus masculine c’est Bravo (Christine N.D.L.R). »

« Comment je dois le prendre moi ?« , le questionne alors Gérard Jugnot. « Non mon petit Gérard vous êtes le mâle parfait ! Le mâle chauve et barbu vous voyez. », ajoute alors le compagnon d’Hugo Manos.

« Non mais ça m’a jamais tenté votre histoire là… ça ne me viendrait pas à l’idée de sucer un copain.« , précise Gérard Jugnot. « Non mais ce n’est pas votre genre, ce n’est pas votre genre…« , continue Laurent Ruquier.

Et Gérard Jugnot de lancer un magistral : « Bah oui je suis désolé d’être anormal !« .

Crédit photo : capture vidéo RTL

Accueil / Actualités / Gérard Jugnot parle de son homosexualité, il balance tout dans « Les Grosses Têtes » !