Il inverse les genres sur de vieilles publicités pour ressortir leurs cotés sexiste et ridicule

Par Foozine, le 18 Janvier 2018, dans insolite
Rejoins Foozine sur FB  

Dans les années 1950, l'image d'une femme parfaite est caractérisée telle qu'une femme consciencieuse, esclave à la maison, préparant de délicieux repas pour son mari qui travaille dur, s'occupant des enfants, et le tout avec le sourire bien sûr. Inspiré par les publicités de l'époque, où les femmes sont rabaissées, Eli Rezkallah a créé une série intitulée 'In a Parallel Universe' (Dans un monde parallèle), dans laquelle il a changé les rôles de genre décrits dans les publicités pour révéler l'absurdité des stéréotypes avec humour.

Trad. : Les femmes ne quittent pas la cuisine ! (Nous savons tous que la place des femmes est à la maison à préparer à son homme un délicieux repas...)
Il inverse les genres sur de vieilles publicités pour ressortir leurs cotés sexiste et ridicule
Trad. : Montrez-lui (à votre femme) que c'est un monde d'homme.
Il inverse les genres sur de vieilles publicités pour ressortir leurs cotés sexiste et ridicule
Trad. : Vous voulez dire qu'une femme peut l'ouvrir ?
Il inverse les genres sur de vieilles publicités pour ressortir leurs cotés sexiste et ridicule
Trad. : Si votre mari se rend compte..
Il inverse les genres sur de vieilles publicités pour ressortir leurs cotés sexiste et ridicule
Trad. : C'est bien d'avoir une femme à la maison.
Il inverse les genres sur de vieilles publicités pour ressortir leurs cotés sexiste et ridicule