Impôts : En avant-1ère, découvrez le nouveau calendrier fiscal de l’été et la rentrée

Paie-t-on trop d'impôts en France ? Pour en avoir le coeur net, Foozine a compilé tout ce qu'il reste pour cette fin d'année. Accrochez-vous, nous rentrons dans une zone de turbulences !

Source : regiondigital

Si vous avez du mal à vous retrouver parmi les réformes des impôts, ce calendrier devrait vous aider à y voir plus clair. C’est parti !

Impôts : Quelles sont vos prochaines échéances ?

Avant de boucler vos valises et d’attacher vos ceintures pour les vacances, méfiez-vous ! Vous devez parcourir religieusement le calendrier fiscal de la fin de l’été et de la rentrée. Comme d’habitude, il ne faut pas perdre un fil de l’actualité de vos impôts et de avantages fiscaux.

Juillet

Bruno Le Maire a du pain sur la planche. En effet, dans la ligne de mire des agents des impôts, il y a la loi de finances rectificative. En ce qui concerne les envois des avis d’imposition, c’est un travail de longue haleine. D’ailleurs, l’exécutif a d’ores et déjà planifié une session extraordinaire du Parlement afin d’examiner ce projet législatif.  De source sûre, ce dernier devrait certainement acter la suppression de la contribution à l’audiovisuel public. Lors de la campagne présidentielle, ce sujet avait fait couler d’encre et de larmes. Qui aura le dernier mot entre le service public et Emmanuel Macron ? Le mystère reste entier…Pas de panique, Foozine vous tient au courant !

Dès le 25 juillet aura lieu la mise en ligne des avis d’imposition. En termes clairs, si vous guettez un éventuel remboursement du Fisc, il vous parviendra automatiquement sur votre compte bancaire durant l’été. Et ce, sans passer par la case justificatif. D’ailleurs, pour information, Foozine vous précise qu’il est en rapport avec un prélèvement à la source trop élevé qui remonte à 2021. Quant aux réductions et crédits d’impôts, c’est une hypothèse que vous pouvez tout à fait envisager.

Août

Lisez scrupuleusement votre avis d’impôts. Si vous l’avez fait en ligne, il y a toujours moyen de se rattraper en rectifiant les erreurs ou bien en corrigeant les omissions. De fait, cela est valable si vous avez profité de la déclaration automatique. Si vous ignorez tout de ce service de télécorrection, il demeure accessible à partir de votre espace Particulier. C’est pourquoi, l’Etat se montre clément et vous laisse quatre mois pour tout mettre à plat. D’août à mi-décembre, vous avez largement le temps de combler vos lacunes.

Septembre


Si vous êtes redevable de l’Impôt sur la fortune (IFI), vous aurez surement reçu fin août un avis d’imposition distinct. Ce montant est à régler en une seule fois. Logiquement, il arrive à échéance le 15 septembre. Pour ceux qui receveront un courrier d’octobre, vous avez deux mois supplémentaires.

Mi figue, mi raisin

    • En dessous de 300 euros, le paiement dématérialisé n’est pas obligatoire. Pour autant, il doit être réalisé avant le 15 septembre. Trois manières sont mis à votre disposition. Par exemple, en envoyant un chèque. Ensuite, en vous rendant chez le buraliste avec un règlement en espèces ou par carte bancaire. Si vous optez pour le paiement en ligne, le compte à rebours est lancé…Tic, tac, vous avez jusqu’à fin septembre.
    • Au-delà de 300 euros, le paiement de cet impôt doit se faire en ligne avant le 20 septembre.

S’il vous reste une somme à payer, elle va être prélevé automatiquement sur le compte bancaire officiel. Encore une fois, le seuil de 300 euros doit devenir votre mantra. Si c’est inférieur, ça se fera en une seule fois. Si c’est dépassé, le FISC vous autorise à vous baser sur un échéancier. Divisé en 4, ce dernier court du 26 septembre au 27 décembre. Petite précision avant de renfermer ce paragraphe. Si l’Etat n’a pas votre RIB, il existe des solutions. Entre le 15 et 20 septembre, vous devez trouver un moyen efficace de vous acquitter de vos dettes au service des impôts.

Amis propriétaires, ce paragraphe vous concerne. Depuis toujours, le montant de la taxe foncière fait la polémique. En fonction des villes, il passe du simple au double. Afin de ne pas avoir de mauvaises surprises, renseignez-vous auprès de la copropriété. Dans leurs archives, ils possèdent sans doute toutes les informations nécessaires sur ce type d’impôts. Une chose est sûre. Plus que jamais, dans un bien immobilier n’est pas une mince affaire ! Réfléchissez-bien avant de vous jeter à l’eau…ou bien appelez Stéphane Plaza. L’animateur préféré des Français n’hésitera pas à vous faire un panorama du quartier !

Octobre

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bruno Gilles (@brunogilles13)

Après avoir obtenu le tarif de cet impôt, le moment est venu de passer à la caisse. Mensualisé ou bien directement avant la date butoir, vous avez jusqu’à mi-octobre. Locataire, vous avez un mois supplémentaire pour votre taxe d’habitation.

Novembre

En 2017, Emmanuel Macron avait promis que la taxe d’habitation allait disparaitre. Un quinquennat plus tard, les Français sont dans le flou sur ce genre d’impôts. A quelle sauce vont-ils être mangés en 2022 ? Quel suspense insoutenable ! En tout cas, en novembre, vous devez absolument prévoir la somme sur votre compte, sous peine d’avoir de mauvaises surprises !

Voici les derniers impôts de décembre

Jusqu’au 9 décembre, vous pouvez revoir à la baisse ou refuser l’avance de 60% des réductions et crédits d’impôts. Dès janvier 2023, elle est dans les tablettes. Pour en avoir le coeur net, veillez contrôler le tout dans l’onglet  « Gérer mon prélèvement à la source ». Comme chaque année, le paiement de la taxe d’habitation pour les résidences secondaires clôt le calendrier. La boucle est-elle bouclée ? Pas tout à fait…

Et pour ceux qui ont entendu parler de la taxe des logements vacants, les impôts classent cette affaire à la fin décembre.

Accueil / Actualités / Impôts : En avant-1ère, découvrez le nouveau calendrier fiscal de l’été et la rentrée